Ligue 1: Nice reprend, en attendant son repreneur

l’entraîneur de Nice Patrick Vieira suit le match
contre Rennes, en L1 au Roazhon Park , le 14 avril 2019
/ © 2019 AFP

Nice a repris lundi l’entraînement, dans l’ombre du processus de vente du club au milliardaire anglais Jim Ratcliffe.

En attendant de passer sous le contrôle du patron du groupe de pétrochimie Ineos, ce qui devrait prendre encore plusieurs semaines, le GYM a repris dans son centre d’entraînement filmé, c’est une nouveauté, par un drone du club.

Les joueurs revenant de blessure, comme les milieux de terrain Myziane Maolida et Wylan Cyprien, avaient effectué une rentrée anticipée une quinzaine de jours plus tôt.

Les internationaux reprendront plus tard, bénéficiant de trois semaines de repos après l’élimination de leur sélection.

L’international Espoirs Malang Sarr (Espoirs) reprendra dans deux semaines.

Partis à la Coupe d’Afrique des nations (CAN), Bassem Srarfi, Mouez Hassen (Tunisie) et Youcef Atal (Algérie) rentreront courant juillet.

L’unique recrue estivale, le milieu venu de Monaco Khephren Thuram (18 ans), a lui droit à quelques jours de vacances de plus après avoir passé son Bac.

Le groupe a été complété avec des jeunes de l’équipe réserve et du centre de formation pour travailler par ateliers, sous la direction de Patrick Vieira, qui s’est félicité que ses joueurs aient “suivi leur programme” de devoirs de vacances.

Le champion du monde 1998 a précisé dans son point presse qu’il s’inscrivait “sur le long terme” à Nice.

“Je ne me vois pas ailleurs”, a-t-il insisté, glissant au passage sa volonté de conserver Romain Perraud, le jeune latéral niçois grandi par son passage en prêt au Paris FC.