Les joueurs de Nice (g) se congratulent sous le regard de leur entraîneur Patrick Vieira après la victoire contre Le Mans en en Coupe de la Ligue, le 30 octobre 2019 au Mans
/ © 2019 AFP

Nice, seulement treizième au classement malgrĂ© les subsides d’Ineos, tentera de confirmer sa lĂ©gère embellie vendredi Ă  domicile contre Bordeaux, en ouverture de la 13e journĂ©e de Ligue 1 marquĂ©e par un choc OM-OL dimanche au VĂ©lodrome.

Le rachat du “Gym” par le groupe pĂ©trochimique Ineos, propriĂ©tĂ© du milliardaire britannique Jim Ratcliffe, tarde Ă  faire son effet. Le club azurĂ©en n’a pas enchaĂ®nĂ© deux succès de suite depuis ses dĂ©buts parfaits en aoĂ»t.

Pire, les Aiglons ont connu une traversée du désert entre septembre et octobre, avec cinq défaites en six matches et un nul toutes compétitions confondues, dont une élimination dès les 16es de finale de la Coupe de la Ligue au Mans (3-2), pensionnaire de Ligue 1.

Mais ils ont sorti la tĂŞte de l’eau le weekend dernier Ă  l’Allianz Riviera en disposant du Stade de Reims (2-0), l’une des trois Ă©quipes, avec Rennes et Dijon, Ă  avoir fait chuter le Paris Saint-Germain.

Contre Bordeaux, l’entraĂ®neur Patrick Vieira rĂ©cupĂ©rera de l’infirmerie l’attaquant algĂ©rien Adam Ounas et le dĂ©fenseur Stanley Nsoki, deux de ses principales recrues estivales avec le buteur danois Kasper Dolberg. Mais il devra composer avec l’absence d’Alexis Claude-Maurice (mollet).

L’entraĂ®neur portugais de Bordeaux, Paulo Sousa, doit lui faire avec les forfaits du milieu Yacine Adli (adducteur) et du dĂ©fenseur brĂ©silien Pablo (biceps fĂ©moral). Sixième au classement, avec seulement deux points de plus que Nice (18 contre 16), les Girondins ne doivent pas perdre, sous peine de dĂ©visser dans ce championnat très serrĂ©, sauf au sommet du classement oĂą le PSG compte sept points d’avance sur son Ă©tonnant dauphin Angers.

Le club de la capitale, qui a validé mercredi son billet pour les huitièmes de finale de la C1 en battant Bruges (1-0), tentera samedi à Brest de mettre derrière lui sa défaite subie à Dijon (2-1), ex-lanterne rouge.

Dimanche en clĂ´ture, l’entraĂ®neur de Lyon Rudi Garcia effectuera son retour Ă  Marseille, son ancien club, pour un duel “olympique” qui s’annonce bouillant.

Programme de la 13e journée de Ligue 1 vendredi, samedi et dimanche:

Vendredi 8 novembre

(20h45) NiceBordeaux

Samedi 9 novembre

(17h30) BrestParis SG

(20h00) ReimsAngers

MonacoDijon

StrasbourgNîmes

LilleMetz

Dimanche 10 novembre

(15h00) RennesAmiens

(17h00) NantesSaint-Etienne

MontpellierToulouse

(21h00) MarseilleLyon