Ligue 1: merci Messi !

L’attaquant argentin du Paris Saint-Germain, Lionel Messi, félicité par Kylian Mbappé, après avoir marqué son 1er but en Ligue 1, face à Nantes, lors de la 14e journée, le 20 novembre 2021 au Parc des Princes
Par Julie DEMARCY / © 2021 AFP

Une longue attente et une délivrance pour lui et Paris: Lionel Messi a inscrit son premier but en Ligue 1 et sorti les Parisiens, réduits à dix, d’un très mauvais pas face à Nantes (3-1) samedi au Parc des Princes.

“Messi ! Messi ! Merci Paris !” Le Parc des Princes s’est embrasé pour les 30 ans du Virage Auteuil, et les supporters du Paris SG ont pu enfin s’enflammer pour le premier but de leur recrue star en championnat, également à l’origine du deuxième but de son équipe face aux Canaris.

Après celui, superbe, inscrit en Ligue des champions face à Manchester City le 28 septembre, l’Argentin a ouvert son compteur d’une frappe tout aussi limpide.

Blessé et absent à Leipzig et Bordeaux, Messi avait rejoué en sélection avec l’Argentine mardi, disputant l’intégralité du match contre le Brésil (0-0). Une rencontre où il avait été peu en vue, mais à l’issue de laquelle l’Albiceleste avait validé son billet pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Si face aux Brésiliens, “la Pulga” avait buté à la 90e minute sur le gardien de Liverpool Alisson, face à Nantes il s’est longtemps heurté à un très bon Alban Lafont.

Pour une fois réuni, le trio “Messi-Neymar-Mbappé” a offert quelques actions prometteuses, aidé par le retour de Marco Verratti et Leandro Paredes, qui ont donné plus de latitude aux trois de devant.

C’est d’abord Kylian Mbappé, dans la lancée de sa semaine prolifique en sélection, qui s’est mis en évidence en inscrivant son huitième but en Ligue 1.

Après son quadruplé face au Kazakhstan, son but contre la Finlande, l’attaquant français s’est offert le plus but le plus rapide de sa carrière en trompant Alban Lafont au bout d’à peine deux minutes (1-0, 2e).

Le Virage Auteuil a fêté à grands renforts de fumigènes le but du Français, qui aura été l’élément le plus en vue de la “MNM” lors dans le premier quart d’heure.

“MNM” prometteuse

C’est ensuite Messi qui s’est mis en évidence. Servi en profondeur par Verratti, Mbappé s’est appuyé sur l’Argentin qui a lancé Neymar dans la surface. Le Brésilien a remis la balle à son ancien coéquipier barcelonais, mais la frappe de l’Argentin a été détournée par Alban Lafont (18e).

Le gardien des Canaris s’est encore interposé sur une frappe de Mbappé, servi par Messi peu après (22e). Deux minutes plus tard, c’est cette fois le Français qui a débordé pour lancer l’Argentin, finalement devancé par Andrei Girottto (24e).

Puis c’est à nouveau Lafont qui a annihilé les espoirs d’un premier but en championnat de Messi en repoussant une belle frappe de l’Argentin (38e).

En deuxième période, après l’exclusion du gardien Keylor Navas pour une faute sur Ludovic Blas à la 65e minute, la “MNM” a dû se résoudre à perdre Neymar, sorti pour compenser la perte du Costaricien.

En infériorité numérique, les Parisiens ont vu les Nantais revenir grâce à Randal Kolo Muani (1-0, 76e).

Mais Paris a pu compter sur Messi pour renverser la rencontre. L’Argentin a d’abord été buteur “par procuration” : sa passe destinée à Juan Bernat a été déviée dans ses propres filets par Dennis Appiah (80e, 2-1).

Mais la “Pulga” s’est offert SON but, et quel but ! Après avoir effacé Andrei Girotto d’un crochet, il a enroulé une magnifique frappe du gauche, laissant cette fois Lafont impuissant (3-1, 87e).

Si Paris s’est fait peur, Messi a rassuré tout le monde avant le rendez-vous crucial contre Manchester City en Ligue des champions mercredi.