Le dĂ©fenseur de l’OM Boubacar Kamara vient d’ouvrir le score contre Strasbourg le 20 octobre 2019 Ă  Marseille
Par Emmanuel BARRANGUET / © 2019 AFP

L’Olympique de Marseille respire un peu mieux sa victoire (2-0) contre Strasbourg dimanche et remonte Ă  la 5e place de la Ligue 1 après la 10e journĂ©e, juste avant d’aller Ă  Paris.

Pas de quoi pavoiser. Après quatre matches sans succès, cette deuxième victoire Ă  domicile de la saison permet Ă  l’OM d’apaiser les doutes et de rester Ă  trois points de la 2e place, occupĂ©e par Nantes, Ă  la faveur d’un championnat très serrĂ©.

Un but tĂ´t marquĂ© par Boubacar Kamara (3e) a suffi, avant un penalty en toute fin de match (90e+5) transformĂ© par Kevin Strootman, mais Marseille n’a pas brillĂ© sous la pluie, mĂŞme si les PhocĂ©ens ont frappĂ© deux fois les montants.

Le plus important au classement sont peut-ĂŞtre les six longueurs d’avance sur Lyon, concurrent pour le podium malgrĂ© son dĂ©but de saison très poussif.

L’OL, 17e, sera très attendu au VĂ©lodrome le 10 novembre avec son nouvel entraĂ®neur, Rudi Garcia, qui connaĂ®t bien la maison…

Derrière, Strasbourg, dernier après cette dĂ©faite, n’aurait pas dit non Ă  une victoire poussive. Mais le Racing s’est trop contentĂ© de faire vivoter le ballon, avec une possession pourtant lĂ©gèrement supĂ©rieure Ă  celle de l’OM (53%).

Radonjic sur la barre

Le pĂ©ril n’est pas encore trop grand, le classement est serrĂ© en bas aussi et les Alsaciens ne sont qu’Ă  une victoire de la 12e place. Mais il leur faudra moins ronronner leur football.

L’OM a fait juste un petit peu mieux pour gagner ce match. Mais le trio d’attaque Ă©tait un peu en-dedans.

Dario Benedetto n’Ă©tait pas dans un grand soir, mais il a obtenu le penalty final, en crochetant Mohamed Simakan sur un contre. Le dĂ©fenseur alsacien a fauchĂ© l’Argentin, et Strootman, en l’absence de Dimitri Payet, a tirĂ©.

Chez les autres attaquants, Valère Germain a été trop isolé et Nemanja Radonjic trop gourmand en crochets et inefficace.

Dommage, car quand le Serbe a joué vite, il a failli faire mouche.

Il y a eu sa talonnade subtile pour Duje Caleta-Car qui Ă©tait montĂ©, la frappe puissante du dĂ©fenseur croate s’Ă©crasant sur le poteau (20e).

Puis Radonjic a expédié une belle volée sur la barre (55e).

L’essentiel du temps, le jeu a Ă©tĂ© un peu lent des deux cĂ´tĂ©s. Pourtant, Ă  chaque accĂ©lĂ©ration de l’OM, le danger s’est aiguisĂ©.

Mais les Olympiens ont mal négocié des contres, comme coup sur coup Maxime Lopez (44e) et Benedetto (45e).

Kamara fĂŞte son retour

En seconde pĂ©riode, l’OM n’a plus Ă©tĂ© vraiment dangereux, hormis une frappe de SaĂŻf-Eddine Khaoui de peu Ă  cĂ´tĂ© (70e), ou sur un ballon conquis Ă  la bagarre par Benedetto mais sauvĂ© par Lamine KonĂ© juste devant Lopez (76e).

Finalement, heureusement pour les Marseillais, ils ont réussi leur entame. André Villas-Boas regrettait que son équipe concédait trop souvent le premier but? Cette fois, elle a marqué sur sa première action, par Kamara.

Le défenseur est monté sur un coup franc de Benedetto et a exploité une remise en retrait bien sentie de Strootman pour battre Matz Sels, avec la complicité involontaire de Ludovic Ajorque.

Un des chouchous du VĂ©lodrome a fĂŞtĂ© de belle manière son retour de trois matches de suspension. Et cette fois, l’enceinte Ă©tait bien remplie pour faire du bruit sur son but. Son tout premier sous les couleurs olympiennes, il l’avait signĂ© la saison dernière lors du triste huis-clos contre Bordeaux (1-0)…

“Bouba” aura donc un match d’Ă©lan pour le choc face au PSG. Son partenaire habituel, Alvaro Gonzalez, devrait ĂŞtre remis de sa fissure au pĂ©ronĂ© mais sera totalement Ă  jeun, tout comme Dimitri Payet, ses quatre matches de suspension purgĂ©s.

Mais l’OM s’est au moins remis dans le bon sens avant le dĂ©placement au Parc des Princes.