Le défenseur japonais de Marseille Hiroki Sakai (d) sur le terrain de Metz, le 14 décembre 2019
/ © 2019 AFP

Marseille, deuxième de Ligue 1, a fait le bonheur du Paris SG en le sacrant champion d’automne, après son nul Ă  Metz (1-1) lors de la 18e journĂ©e qui a aussi vu les relĂ©gables Toulouse et NĂ®mes sombrer.

. Paris remercie Marseille

Le malheur de l’OM fait le bonheur du PSG: en faisant match nul, les PhocĂ©ens ont permis Ă  leur grand rival, en dĂ©placement dimanche Ă  Saint-Etienne, de remporter le titre honorifique de champion d’automne, qui rĂ©compense la meilleure Ă©quipe de la phase aller.

Mais si sa sĂ©rie de six victoires consĂ©cutives a pris fin, l’Ă©quipe d’AndrĂ© Villas-Boas a Ă©vitĂ© le pire grâce Ă  ses trois remplaçants: Nemanja Radonjic a Ă©galisĂ© (70e) sur un centre de Valère Germain, et Yohann PelĂ© a arrĂŞtĂ© un penalty (53e).

L’entraĂ®neur portugais a Ă©galement donnĂ© des nouvelles rassurantes sur son gardien Steve Mandanda, touchĂ© Ă  une cheville et remplacĂ© en cours de match: “Je pense que ce ne sera pas trop grave”.

. Toulouse et Nîmes sombrent

Tout en bas du classement, Nîmes et Toulouse, en pleine dérive, ne savent plus, eux, sur quoi se raccrocher.

Sans leur leader Max-Alain Gradel, blessé, les Violets ont enchaîné contre Reims (1-0) une inquiétante huitième défaite de suite qui les scotche à la dernière place.

La fin de rencontre a été entachée par des heurts autour de la pelouse impliquant plusieurs supporters en colère.

Les Gardois, qui comptent le mĂŞme nombre de points (12), ne font pas mieux: battus par Nantes Ă  domicile (1-0), ils n’ont plus gagnĂ© en Championnat depuis fin septembre.

Amiens (17e) et Dijon (16e) auraient pu prendre le large mais en se neutralisant (1-1) ils se quittent bons amis, avec cinq unitĂ©s d’avance sur les deux relĂ©gables.

. Monaco et Nice au ralenti

Les RĂ©mois de Remy Oudin (5e) et les Nantais d’Imran Louza (4e), tous les deux buteurs, ont fait leur miel de la mauvaise passe de Toulouse et NĂ®mes en rĂ©ussissant la meilleure opĂ©ration dans le haut du tableau, oĂą c’est toujours l’embouteillage.

Angers et Monaco ont fait du surplace en se neutralisant (0-0), tout comme Brest et Nice (0-0).

Cela pourrait profiter dimanche Ă  Bordeaux (7e) ou Lyon (8e), qui reçoivent respectivement Strasbourg et Rennes, avec l’occasion de faire une belle avancĂ©e au classement.