Les Marseillais, grâce à un but du rentrant Kevin Strootman, ramènent la victoire de Rennes, battu au Roazhon Park, le 10 janvier 2020
/ © 2020 AFP

L’Olympique de Marseille, solide dauphin du Paris SG, a pris de l’Ă©lan vendredi pour sa seconde partie de saison, en battant sur le fil (1-0) le surprenant 3e, Rennes, en ouverture de la 20e journĂ©e du championnat de Ligue 1.

Marseille, qui a engrangé 25 points sur les 27 possibles lors des 9 dernières journées, poursuit sa série de matches sans défaite, et met fin à celle de cinq victoires de Rennes, relégué à 8 points du 2e mais avec un match en retard à jouer mercredi à Nîmes.

“Pour nous, c’est un très bon rĂ©sultat”, s’est fĂ©licitĂ© l’entraĂ®neur de Marseille, Andre Villas-Boas. “On est dans une position de contrĂ´le, il faut continuer comme ça”, a-t-il ajoutĂ© en saluant “le courage et l’agressivitĂ©” montrĂ©e par son Ă©quipe cette saison.

Le choc entre les deux Ă©quipes en forme du moment a tenu toutes ses promesses en matière de spectacle, avec des duels âpres et une sĂ©rie d’occasions de part et d’autre, devant les près de 30.000 spectateurs

dont plusieurs centaines de Marseillais très bruyants

d’un Roazhon Park comble.

“Ca a Ă©tĂ© un gros combat, avec beaucoup d’intensitĂ©”, a commentĂ© l’entraĂ®neur de Rennes, Julien StĂ©phan, qui a cependant regrettĂ© que ses joueurs n’aient pas rĂ©ussi, comme la semaine dernière face Ă  Amiens en coupe de France, Ă  concrĂ©tiser leurs occasions.

Les deux équipes y ont cependant laissé quelques plumes, puisque Marseille comptera trois joueurs suspendus (Sarr, Kamara et Payet) contre Angers dans deux semaines, et Rennes a vu sortir sa pépite Eduardo Camavinga boitillant après deux chocs.

Le match a commencĂ© sur un rythme Ă©levĂ©, mais relativement Ă©quilibrĂ©. CĂ´tĂ© marseillais, une frappe d’Alvaro Gonzales après un corner tirĂ© par Dimitri Payet a rebondi sur le poteau (27e). CĂ´tĂ© rennais, c’est une frappe de Benjamin Bourigeaud, servi par une longue transversale de Romain Del Castillo, qui a butĂ© sur un Steve Mandanda, peu sollicitĂ© mais efficace pour son retour après sa blessure de la mi-dĂ©cembre (42e).

Mais mĂŞme si les Marseillais se montraient plus constructifs, tandis que les Bretons recourraient rapidement Ă  de longues passes en avant que Mbaye Niang n’arrivait pas Ă  exploiter, c’est sur un score nul que les deux Ă©quipes sont rentrĂ©es aux vestiaires, dans une ambiance tendue.

Dès retour des vestiaires, Benedetto, seul dans la surface, manquait sa tête (45e).

Strootman entre et marque

Peu Ă  peu, les Rennais faisaient preuve de plus de maĂ®trise. “On a clairement pris l’ascendant en 2e mi-temps avec plus de mouvement dans la profondeur, plus d’intensitĂ©, plus de pressing, plus de qualitĂ© individuelle dans la rĂ©cupĂ©ration”, a expliquĂ© StĂ©phan.

Mais ils ont butĂ© plusieurs fois sur Mandanda, auteur d’une sortie gagnante pour contrer Raphinha lancĂ© Ă  pleine vitesse (72e). Et une frappe de Raphinha est passĂ©e juste Ă  cĂ´tĂ© du cadre (66e).

Ce sont finalement les Marseillais qui ont pris le dessus à la 84e: Mendy repoussait un coup franc tiré par Payet, mais Kevin Strootman, à peine entré en jeu, envoyait le ballon dans les filets.

Il Ă©tait temps, a reconnu Villas-Boas: “FĂ©licitations Ă  Rennes, ils ont très bien jouĂ© la 2e mi-temps, dans le contrĂ´le du ballon, avec une très grande agressivitĂ© (…). Peut-ĂŞtre qu’un nul aurait Ă©tĂ© appropriĂ© pour un match comme ça”.

Mais après une reprise poussive la semaine dernière en Coupe de France contre les amateurs de TrĂ©lissac qui n’ont cĂ©dĂ© qu’aux tirs au but, cette victoire, mĂŞme dans la douleur, donne un peu de souffle Ă  l’OM avant ses dĂ©placements Ă  venir Ă  Bordeaux (22e j.), Saint-Étienne (23e j.), Lille (25e j.)…

Au vu de leurs efforts, les Bretons qui avaient arrachĂ© le nul (1-1) au VĂ©lodrome lors de la phase aller peuvent nourrir des regrets. “On a montrĂ© que sur une mi-temps, on Ă©tait capables de vraiment mettre Ă  mal le 2e du championnat”, c’est cependant rĂ©joui StĂ©phan. Pas si mal pour le club au 9e budget du championnat, qui pointait Ă  la 12e place il y a un mois et demi.