Ligue 1: Lyon va discuter pour Caqueret et est ouvert à un retour de Gonalons

Le milieu de terrain français de Grenade Maxime Gonalons, à la lutte avec celui du Real Madrid Luka Modric, le 21 novembre 2021 à Grenade
/ © 2022 AFP

Le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, a confié que le club rhodanien allait engager des discussions pour prolonger son milieu international espoirs, Maxence Caqueret, et s’est dit ouvert à un éventuel retour à l’OL de son ancien capitaine, le milieu Maxime Gonalons.

“Nous voulons absolument que Maxence reste avec nous mais pas à n’importe quel prix. Il est l’emblème de la jeunesse triomphante et de l’Académie du club. Nous allons faire en sorte de discuter avec lui”, a dit le patron de l’Olympique lyonnais en conférence téléphonique destinée à commenter les comptes semestriels d’OL Groupe.

“Ce n’est pas parce qu’il dit qu’il n’a pas de certitude qu’il n’a pas envie de rester. Au fond de lui, il a envie de rester et nous allons le rencontrer très prochainement. Je l’ai déjà vu personnellement et je vais mettre un point d’honneur à ce qu’il reste. Que Maxence, issu de l’Académie, avec toutes ses qualités, devienne un leader et le capitaine serait vraiment significatif pour nous”, a ajouté M. Aulas.

“Nous sommes en pleine période de négociations. Quand ça se fait par presse interposée, évidemment cela coûte plus cher”, a ironisé le président, ouvert à un retour de Gonalons, actuellement joueur de Grenade, 17e du championnat espagnol (1ère division).

Formé à l’OL, il y a joué avec les professionnels de 2009 à 2017, devenant même capitaine avant d’être transféré à l’AS Rome. Il a joué aussi une saison en prêt au FC Séville.

“Nous l’avons contacté pendant la trêve pour savoir où il en était. Il nous a confirmé ce qu’il avait confié aux médias (un souhait de revenir en France et pourquoi pas à Lyon). Je suis tout à fait ouvert à un retour possible de Max. Toutefois, ce n’est pas moi qui décide mais l’entraîneur. Nous lui en avons parlé”, a commenté Jean-Michel Aulas.

Celui-ci s’est également dit favorable “à une accélération sur les négociations” pour prolonger le contrat du jeune (18 ans) Rayan Cherki, qui arrive à terme en juin 2023. Il est actuellement blessé, probablement jusqu’en fin de saison.

“Il le mérite mais pas à n’importe quel prix. Le départ au mercato hivernal de Xherdan Shaqiri qui jouait à son poste pouvait lui permettre de jouer plus”, a-t-il dit estimant que “tout est réuni et une blessure aussi longue peut lui amener de la maturité”