Ligue 1: Lyon s’impose à Montpellier et se relance

Belle opération des Lyonnais vainqueurs à Montpellier, le 28 novembre 2021
/ © 2021 AFP

Lyon s’est relancé en s’imposant 1-0 à Montpellier, stoppé dans son élan, dimanche lors de la 15e journée de Ligue 1 et remonte à la septième place.

L’OL, loin d’être souverain, a obtenu une petite victoire qui lui fait le plus grand bien grâce à un but du milieu brésilien Lucas Paqueta (17e).

Cette sixième victoire permet aux Lyonnais de remonter à la septième place et de revenir à six points de Rennes, qui s’est emparé de la deuxième place après sa victoire à Lorient.

L’équipe de Peter Bosz obtient sa seconde victoire à l’extérieur en championnat près de trois mois après celle décrochée à Nantes (0-1). Elle efface en partie ses récentes désillusions à Nice (3-2) ou à Rennes (4-1).

Avec un calendrier plutôt abordable (Reims, Bordeaux, Lille, Metz), et une qualification pour les 8e de finale de la Ligue Europa actée, Lyon peut encore miser sur une remontée avant la trêve hivernale, alors que le sort du match contre Marseille, interrompu dimanche dernier en raison du jet d’une bouteille sur le milieu de l’OM Dimitri Payet, est en suspens.

Lyon s’est appuyé sur une équipe presque au complet (Dubois et Diomandé blessés) pour dominer une formation de Montpellier, privée de son stratège Téji Savanier (suspendu) et du jeune défenseur Maxime Estève, blessé à la cuisse.

L’équipe d’Olivier Dall’Oglio, trop impactée par ses absences, coince pour la seconde fois à la Mosson, après son échec initial devant l’OM (2-3), et s’enlise à la 11e place.

Rien de préoccupant toutefois pour Montpellier avant d’aborder quatre matches à sa portée (Metz, Clermont, Brest et Angers) avant la mi-saison.

-Tout s’est joué en première période-

Les Rhodaniens ont fait preuve de plus de réalisme que Montpellier pour concrétiser leurs rares occasions. L’international brésilien Lucas Paqueta, excentré sur le côté droit, a converti sa deuxième opportunité à la 17e minute en reprenant un ballon renvoyé par la transversale. Peu avant son sixième but de la saison, sa frappe croisée avait été repoussée par le gardien Jonas Omlin.

Maître de l’entrejeu, et de la possession du ballon, l’OL s’est contenté de cette maigre avance et se satisfait du manque de réussite de Montpellier.

L’équipe d’Olivier Dall’Oglio a manqué le coche dès la 9e minute. Le meneur de jeu Florent Mollet a expédié sur la transversale sa reprise, consécutive à un centre de Stephy Mavididi. Et juste avant la pause (45e), le défenseur Mamadou Sakho a tergiversé pour reprendre un corner de Mollet.

En seconde période, le MHSC a pris les choses en main. Peu après la reprise (57e), Mollet a gâché une nouvelle occasion d’égaliser. Puis à la 65e minute, Mavididi a déclenché une frappe de 20 mètres, stoppée par le gardien Anthony Lopes.

Après l’entrée de Moussa Dembélé, aux dépens de Slimani (74e), l’OL a enfin pesé dans une seconde période qu’il avait jusque-là à peine maîtrisée. Il n’a pas eu besoin d’en faire plus pour remporter un succès étriqué.