Ligue 1 : Lyon continue sa chute libre

Le défenseur lyonnais Castello Lukeba (en blanc) après avoir marqué contre Metz au Groupama Stadium de Decines-Charpieu près de Lyon le 22 décembre 2021
/ © 2021 AFP

Lyon continue de s’enfoncer après le résultat nul (1-1) concédé mercredi sur son terrain face au 18e, Metz au terme d’un match médiocre de la 19e journée de Ligue 1, une performance inquiétante qui suscite un peu plus encore les doutes sur le maintien à long terme sur le banc de l’OL de Peter Bosz.

Clairement, la méthode du technicien néerlandais ne prend pas à l’OL en dépit d’un parcours sans faute en Ligue Europa (premier de son groupe, cinq victoires, un nul), contre des adversaires de niveau aléatoire, néanmoins..

Au delà du score et du classement en championnat (13e), l’Olympique lyonnais, qui n’a plus gagné depuis le 28 novembre à Montpellier (1-0) et qui reste sur une défaite et trois résultats nuls, sans compter le partage des points face aux Glasgow Rangers en C3, a perdu toute identité de jeu.

Le jeu est surtout sans ambition, loin de celle affichée à son arrivée par Bosz d’un style offensif et plaisant : au coup d’envoi, l’entraîneur lyonnais avait aligné cinq défenseurs, quatre milieux et le seul Moussa Dembélé en pointe.

Et son meilleur buteur, avec onze buts toutes compétitions confondues, Karl Toko Ekambi était remplaçant.

Il n’est entré en jeu qu’à la mi-temps en même temps que Rayan Cherki et Bruno Guimaraes. Ils ont remplacé respectivement Damien Da Silva, Paquetà et Maxence Caqueret, tous décevants.

Après une première période d’une rare indigence, dans tous les domaines, l’OL, avec enfin un dispositif en 4-2-3-1 qui a permis de jouer plus haut, a ouvert la marque par le jeune défenseur (19 ans) Castello Lukeba.

Celui-ci, formé au club, a repris de la tête un corner joué de la droite par Cherki (56).

Mais le soulagement a été de courte durée pour les Lyonnais qui ont encore concédé un but évitable inscrit par Boubacar Traoré bénéficiant d’un mauvais renvoi de Jérôme Boateng sur un centre de la droite de Nicolas de Préville (58).

Après cette égalisation, l’OL aurait pu reprendre l’avantage sur une action de Cherki, dont le centre de la droite était sauvé sur la ligne par Boubakar Kouyaté. Ce dernier a également repoussé un tir de Dembélé (60).

En toute fin de partie, Kouyaté aurait pu cette fois donner l’avantage aux Messins sur une reprise de la tête à la suite d’un corner joué par Farid Boulaya (88) avant que Caillard ne sauve son équipe en sortant dans les pieds de Toko Ekambi (90+1).