Ligue 1 : Lille grignote, Lyon n’y arrive pas

Le défenseur portugais de Lille José Fonte dégage le ballon devant l’attaquant camerounais de Lyon, Karl Toko Ekambi, en clôture de la 26e journée de Ligue 1, le 27 février 2022 au Groupama Stadium à Décines-Charpieu
/ © 2022 AFP

Un but du Suédois Gabriel Gudmundsson a permis à Lille de s’imposer sur le terrain de Lyon (1-0), pourtant dominateur, et de prendre trois places au classement, dimanche en clôture de la 26e journée de Ligue 1.

Avec 39 points, les Lillois sont désormais 8e après avoir doublé Monaco. Ils sont à quatre points de Rennes (4e) et Strasbourg (5e).

L’OL (38 pts), qui concède sa septième défaite de la saison, redescend dans le ventre mou (10e) alors qu’une victoire aurait ramené les Lyonnais à la 6e place à deux longueurs du Stade rennais (4e).

Lille et encore plus Lyon restent loin de leurs objectifs européens.

Gudmundsson, arrivé au Losc l’été dernier, qui remplaçait Benjamin André, suspendu, a inscrit son premier but en Ligue 1 en reprenant un centre délivré de l’aile droite par Xeka et dévié de la tête par Thiago Mendes (35).

Critiqué pour sa performance en demi-teinte à Lens (1-1), le 19 février et défendu cette semaine par son entraîneur Peter Bosz, le Brésilien, qui n’est pas un premier choix au milieu, a confirmé par cette action que sa reconversion ne pouvait être que temporaire.

Et qu’il serait préférable pour l’OL que Jérôme Boateng ou Jason Denayer retrouvent leur meilleur niveau.

Pour le reste, les Lyonnais ont manqué d’impact dès le début de la partie et les Lillois ont assez bien contrôlé les principales forces offensives des Rhodaniens, Paquetà, Karl Toko Ekambi, Moussa Dembélé ou encore l’entrejeu composé du duo Tanguy Ndombélé-Maxence Caqueret.

Pourtant, Lyon a eu quelques occasions signées Dembélé qui a échoué devant Léo Jardim (11), Paquetà avec un tir passant de très peu à côté (53) ou encore sur une tentative de Tino Kadewere à bout portant, contrée in extremis par Mehmet Celik (68).

But refusé à Paquetà

Paquetà a bien tenté de dynamiser son équipe. Sans succès, malgré un tir capté en deux temps par Jardim (71).

Le Brésilien pensait aussi bien avoir égalisé mais son but, qui semblait valable, a été refusé après arbitrage vidéo pour une faute commise sur Jardim à l’entrée de la surface alors qu’il lui avait subtilisé le ballon sur une passe en retrait (88).

Les changements opérés par Bosz juste après l’heure de jeu avec les entrées en jeu de Malo Gusto, Kadewere et Houssem Aouar aux places de Léo Dubois, Dembélé et Maxence Caqueret, n’ont finalement pas apporté le plus escompté.

Pas plus que le remplacement de Romain Faivre par le jeune Bradley Barcola (86).

Malgré l’absence de l’avant-centre Burak Yilmaz, remplacé par Hatem Ben Arfa titularisé en soutien de Jonathan David, Lille enchaîne donc avec une deuxième victoire consécutive à l’extérieur après celle obtenue à Montpellier (1-0).

Hors de ses bases, le Losc est d’ailleurs plutôt performant avec une seule défaite sur ses six derniers déplacements (3 victoires, 2 nuls).

Avec le résultat nul concédé à domicile face à Metz (0-0) à l’occasion de leur dernier match, les Lillois sont invaincus depuis trois journées.

Hormis le but de Gudmundsson sur l’un de leurs deux tirs cadrés, les Nordistes, dominés, n’ont pas eu l’occasion de mettre à contribution le gardien Anthony Lopes.