Ligue 1: Lille frustré par Angers

Le défenseur turc de Lille, Zeki Celik, tente de dégager le ballon devant le milieu de terrain ivoirien d’Angers, Souleyman Doumbia, lors de la 13e journée de Ligue 1, le 6 novembre 2021 au Stade Pierre-Mauroy à Villeneuve-d’Ascq
/ © 2021 AFP

Tenu en échec à domicile par des Angevins courageux (1-1) samedi lors de la 13e journée de Ligue 1, Lille a étiré sa série à quatre matches sans victoire en championnat.

Le Losc (12e, 16 pts), qui avait ouvert le score par Tiago Djalo (28e), stagne en milieu de tableau et reste derrière Angers (7e, 18 pts), sauvé par un but d’Azzedine Ounahi (83e).

Les champions de France cherchent toujours leur premier succès en Championnat depuis la victoire contre Marseille (2-0) le 3 octobre. Plus frustrant encore, ils peinent à enclencher la moindre dynamique après le prometteur succès en Ligue des champions chez le Séville FC mardi (2-1).

Car dès les premières minutes, les Lillois ont échoué à reproduire leur performance du milieu de semaine. Un tir de 20 mètres trop croisé par Azzedine Ounahi (2e), une intervention de Djalo devant ce même Ounahi suivie d’une tête non-cadrée de Romain Thomas (10e) et un coup franc trop mou d’Angelo Fulgini (17e) ont fait passer des frayeurs sur le but d’Ivo Grbic.

Fin de match sans maîtrise

Le portier angevin Danijel Petkovic s’est finalement incliné sur une situation litigieuse. Excentré, Renato Sanches a tiré un coup franc que Benjamin André, hors-jeu, a laissé passer pour Djalo, qui a repris victorieusement le ballon du mollet.

André avait-il fait action de jeu ? Après de longues minutes d’attente et malgré les protestations du SCO, l’assistance vidéo (VAR) a confirmé la validité du but (1-0, 28e).

Un but, certes, mais peu de maîtrise: pas toujours serein, Grbic a ensuité dévié un tir de Souleyman Doumbia en corner (40e) puis stoppé un dégagement dévissé de Jonathan Ikoné (41e).

Recadrés à la pause par un staff technique mécontent, les Dogues sont néanmoins revenus avec d’autres intentions. Sans flamboyance, mais avec plus de maîtrise, ils ont pourtant raté l’opportunité de faire le break, Petkovic claquant un tir de Yusuf Yazici après un débordement de Bamba (73e), et se sont fait punir.

Bilal Brahimi, entré deux minutes plus tôt côté gauche, s’est appuyé sur Boufal et son centre au deuxième poteau pour Ounahi, tranquille à la conclusion, a permis au SCO d’égaliser (1-1, 83e).

Symbole de l’impuissance du champion, dans les derniers instants, Yilmaz, servi par Timothy Weah, a tristement glissé au moment de tirer (90e+5) alors qu’il était seul au point de penalty.

Le Losc venait de laisser passer sa chance et Amadou Onana recevait même un carton rouge pour un tacle non-maîtrisé (90e+6). A l’image du quotidien lillois en Championnat…