Ligue 1: Lille arrache le succès à Montpellier

La défense de Montpellier s’incline devant Lille sur un but de Xeka à La Mosson, le 12 février 2022
/ © 2022 AFP

Une semaine après l’humiliation devant le Paris SG, Lille s’est rassuré en s’imposant (1-0) samedi à Montpellier lors de la 24e journée de Ligue 1.

Bousculé tout au long de la rencontre, le champion de France a obtenu sa victoire grâce à un but du milieu portugais Xeka (77e).

Lille doublent Montpellier (8e) pour s’installer à la 7e place et revenir provisoirement à trois points de Strasbourg (4e).

Les Lillois renouent avec la succès après deux défaites préoccupantes à Brest (2-0) et devant le PSG (1-5) et surtout retrouvent des couleurs à l’approche du 8e de finale de la Ligue des champions à Chelsea.

L’équipe de Jocelyn Gourvennec confirme son savoir-faire à l’extérieur avec ce quatrième succès construit autour de sa défense et de son premier “clean sheet” de la saison à l’extérieur.

Comme les saisons précédentes, Montpellier connaît un creux de la vague en plein coeur de l’hiver, avec ce quatrième revers en cinq matches. Il pourrait dégringoler en milieu de tableau à l’issue de cette 24e journée.

Malgré le retour de son capitaine et meneur de jeu Téji Savanier, qui a purgé trois matches de suspension, l’équipe d’Olivier Dall’Oglio n’a jamais réussi à trouver la faille malgré une nette domination.

Les Lillois ont longtemps subi l’emprise de Montpellier avant de se découvrir au fil du match, notamment après l’entrée en jeu de Burak Yilmaz.

Une mi-temps durant, autour d’un bloc très compact, Lille n’a fait que défendre, casser le rythme et multiplier les fautes, notamment sur Savanier.

Le gardien Léo Jardim, préféré à Ivo Grbic, a justifié sa titularisation au cours d’une première période dominée par Montpellier. Le gardien brésilien a repoussé une reprise croisée de Savanier (4e), de Junior Sambia (19e), une frappe de Florent Mollet (25e) pour rassurer une équipe lilloise très défensive.

Au bout d’une demi-heure à tenir autour du bloc défensif, les Dogues ont réussi deux frappes cadrées par l’avant-centre canadien Jonathan David (33e) et sur une tête piquée de Tiago Djalo (43e), titularisé au poste de latéral gauche.

A 25 minutes de la fin, Gourvennec a lancé le leader offensif Burak Yilmaz. Douze minutes après l’entrée de l’avant-centre turc, Lille a marqué par le milieu de terrain portugais Xeka. Opportuniste, il a repris une frappe contrée de son compère Benjamin André (76e).

A la 85e minute, l’arbitre Stéphanie Frappart a accordé un penalty à Montpellier pour une faute de main de André, avant de se rétracter après intervention de la VAR.

Cette décision a suscité de l’incompréhension chez les Montpelliérains. Un énervement qui s’est prolongé à l’issue du match avec quelques échanges tendus entres joueurs du MHSC et Xeka.