Ligue 1: le duo Volland-Ben Yedder remet Monaco sur les rails contre Saint-Etienne

Les attaquants et buteurs monégasques Kevin Volland (g) et Wissam ben Yedder contre Saint-Etienne, le 22 septembre 2021 à Monaco
/ © 2021 AFP

Grâce à un doublé de Wissam Ben Yedder et un but de Kevin Volland, Monaco a battu, mercredi soir au Stade Louis-II, une courageuse équipe de Saint-Etienne (3-1), pourtant réduite à dix dès la demi-heure de jeu.

Monaco s’est fait peur et a mis beaucoup de temps pour remporter sa première victoire de sa saison de L1 à domicile. Une fois encore, il a fallu que les titulaires indiscutables, Aleksandr Golovin, Wissam Ben Yedder et Aurélien Tchouameni, entrent pour que la décision se fasse.

Avec huit points, les Monégasques se donnent de l’air et viseront une nouvelle victoire à Clermont ce week-end.

En revanche, Saint-Etienne reste planté en bas du classement avec trois points. Pourtant, le contenu proposé, même en infériorité, a été intéressant.

Monaco n’avait pas encore gagné à domicile (un nul, deux défaites) pourtant Niko Kovac avait décidé de se passer des services des cinq hommes qui avaient débuté à Nice dimanche (2-2).

Et leurs remplaçants ont eu bien du mal contre des Verts, pourtant réduit rapidement à dix après l’exclusion logique du gardien Etienne Green pour une faute sur Myron Boadu (33e).

Les hommes de Claude Puel ont touché deux fois les poteaux en début de match. Et il a fallu un contre aux Monégasques pour enfin trouver la faille.

Doublé de Ben Yedder

Après un une-deux avec Krepin Diatta, Youssouf Fofana s’est offert une deuxième passe décisive en L1 cette saison que Kevin Volland n’a pas manqué de convertir en but (1-0, 27e).

Monaco ensuite peiné pour contenir les offensives adverses. Et Bouanga a fini par égaliser, de l’extérieur du droit, mettant en lumière une nouvelle faute de main du gardien monégasque Nübel (1-1, 41e).

A la pause, Kovac a fait entrer Aleksandr Golovin et Ruben Aguilar et Monaco a mis la main sur le jeu. Même si Bouanga, en contre, a encore vu sa tentative frapper le poteau d’un Nübel loin du ballon (57e).

Alors que, pour sa troisième en L1, le jeune gardien stéphanois Stefan Bajic, 19 ans, a remplacé Green avec brio, il a été lâché par sa défense. Sur un corner de Golovin, Thimothée Kolodziejczak a fait une main inutile.

Entré en jeu pour l’occasion, Wissam Ben Yedder a transformé la sanction et inscrit son deuxième pénalty consécutif en championnat (2-1, 62e).

Par la suite, Monaco a eu nombre d’occasions par Golovin (65e, 70e). Mais c’est encore Ben Yedder sur un centre de Volland qui a mis les siens à l’abri (3-1, 85e).