Les supporters stéphanois interdits à Lyon ? Légal, tranche la justice

Supporters de Saint-Etienne lors du match de groupes de la Ligue Europa face au KAA Gent, au Ghelamco Arena de Gent, le 19 septembre 2019
/ © 2019 AFP

Est-il légal d’interdire les supporters des Verts au Groupama Stadium du vieux rival lyonnais ? Oui, a tranché mercredi le tribunal administratif de Lyon. Les Stéphanois ne sont donc pas près de revenir à Lyon pour les derbies.

Le club et l’Association nationale des supporters contestaient un arrêté préfectoral du 9 novembre 2018 qui interdisait les supporters de l’Association sportive de Saint-Etienne d’accès au stade lyonnais comme pour chaque derby.

Traitée en urgence, cette demande avait déjà été rejetée par le juge des référés à trois reprises en novembre. Cette fois-ci, le tribunal examinait la légalité de l’arrêté sur le fond.

Et dans son jugement, daté de mercredi, le tribunal estime que “la société ASSE Loire n’est pas fondée à soutenir que l’arrêté attaqué est entaché d’illégalité et doit être annulé”.

Il souligne en effet “qu’un antagonisme ancien oppose les clubs de football de l’Olympique lyonnais et de l’Association sportive de Saint-Etienne et que cet antagonisme a régulièrement entraîné des troubles importants à l’ordre public en raison du comportement des supporters des deux clubs” s’appuyant notamment sur des débordements en marge de six matches entre décembre 2017 et octobre 2018.

Et le tribunal d’ajouter que “contrairement à ce que soutient la société ASSE Loire, il ne ressort pas des pièces du dossier que l’ensemble de ces faits ne résulterait que des seuls excès d’une partie très minoritaire de supporters, dit +ultras+”.