Les joueurs du Bayern affichent “BlackLiveMatters” sur leurs t-shirts

Le gardien du Bayern Munich, Sven Ulreich, porte un t-shirt avec l’inscription “Carton rouge contre le racisme – BlackLiveMatters”, avant le match de Bundesliga à Leverkusen, le 6 juin 2020
/ © 2020 AFP

Les joueurs du Bayern Munich, le leader du championnat d’Allemagne, se sont échauffés samedi avec un t-shirt portant l’inscription “Carton rouge contre le racismeBlackLiveMatters”, avant le match de Bundesliga contre Leverkusen.

Le grand club allemand s’inscrit ainsi dans la série de protestations contre le racisme après la mort aux Etats-Unis de George Floyd, un homme noir tué par la police dont le décès entraîne de nombreuses manifestations dans son pays et dans le monde.

L’arrière central du Bayern Jérôme Boateng, né d’un père ghanéen, avait appelé cette semaine ses collègues blancs à manifester plus ouvertement leur solidarité et leurs refus du racisme.

“Tous les sportifs blancs qui ne s’expriment pas actuellement ne sont pas des racistes, évidemment”, avait-il dit, “mais naturellement il est souhaitable qu’ils utilisent leur notoriété aussi pour cette cause”.

La semaine dernière en Bundesliga, des joueurs avaient manifesté leur émotion de manière individuelle pendant les matches après avoir marqué un but.

Le Français Marcus Thuram avait mis un genou à terre, le jeune attaquant anglais de Dortmund Jadon Sancho (20 ans), tout comme le défenseur marocain Achraf Hakimi avaient affiché un T-shirt portant l’inscription “Justice for George Floyd”. Le milieu américain de Schalke 04, Weston McKennie, avait lui arboré un brassard avec la même inscription.

Jeudi, c’est toute l’équipe de Dortmund, deuxième du championnat, qui a fait le même geste à l’entraînement et s’est fait photographier ainsi, les 28 joueurs disposés en forme de cœur.