Les compteurs remis “à zéro” pour tous à Arsenal, promet Arteta

L’entraîneur espagnol d’Arsenal, Mikel Arteta, après la victoire de son équipe en finale de la Coupe d’Angleterre contre Chelsea, à Londres, le 1er août 2020
/ © 2020 AFP

L’entraîneur d’Arsenal, Mikel Arteta, a assuré jeudi que tous ses joueurs repartaient “de zéro” pour cette nouvelle saison, une bonne nouvelle pour Mesut Özil et Mattéo Guendouzi, écartés en fin de saison dernière.

“J’ai été très clair sur le fait que tout le monde repartait de zéro”, a expliqué le technicien espagnol en conférence de presse avant le Community Shield contre Liverpool à Wembley, samedi, qui ouvrira la saison 2020/2021 en Angleterre.

“Dans le football, ce qu’on a fait il y a deux semaines ou deux ans n’a plus d’importance. C’est ce qu’on est capable d’apporter à l’équipe maintenant (qui est important) et tout le monde aura les mêmes opportunités”, a-t-il ajouté.

Özil, joueur le mieux payé de l’effectif, n’avait pas joué une seule minute entre la reprise du championnat à la mi-juin et la finale de la Coupe d’Angleterre remportée face à Chelsea (2-1) début août.

Guendouzi, quant à lui, avait été écarté du groupe professionnel après une altercation avec l’attaquant français de Brighton, Neal Maupay, lors d’une défaite (2-1).

Alors que des rumeurs faisaient de lui un partant possible, voire une monnaie d’échange pour un transfert, le milieu de terrain (21 ans), retenu jeudi par Sylvain Ripoll avec les Espoirs pour des matches de qualification à l’Euro-2021 en Géorgie et en Azerbaïdjan début septembre, sera “un joueur de l’équipe comme les autres”, a balayé Arteta.

Il est cependant peu probable qu’il joue samedi en raison de son retour récent de France et de la quarantaine de 14 jours imposée par le gouvernement britannique.

Le match arrive d’ailleurs un peu tôt au goût du coach des Londoniens, moins d’un mois après le dernier match de la saison dernière.

“Ce match arrive au beau milieu de notre mini-préparation d’avant-saison (…) Manifestement, ce n’est pas le moment idéal pour jouer cette finale, mais les joueurs sont motivés. C’est une nouvelle chance de remporter un trophée et nous jouerons notre chance”, a-t-il poursuivi.

On pourrait en revanche voir sur le terrain le défenseur français William Saliba, arrivé de Saint-Étienne et qui avait débuté le match de préparation contre MK Dons (League One/D3), remporté 4 à 1, à droite dans une défense à trois centraux.

“Il s’est entraîné très dur. Il est resté à Londres pour faire une meilleure préparation et ont peut voir qu’il a l’air prêt”, s’est réjoui l’entraîneur.