Les Bleus du vendredi en Premier League: Lloris étincelant, Pogba prometteur

Paul Pogba obtient un penalty pour Manchester United après une faute du défenseur de Tottenham Eric Dier, le 19 juin 2020 à Londres
/ © 2020 AFP

Les Bleus se sont distingués vendredi soir pour leur retour en Premier League après trois mois d’inactivité, avec un Hugo Lloris irréprochable pour Tottenham et un Paul Pogba joker décisif avec Manchester United.

. Retour prometteur pour Pogba:

Blessé depuis le début de la saison à une cheville et sans match dans les jambes en 2020, Paul Pogba avait finalement été laissé sur le banc au coup d’envoi par Ole Gunnar Solskjaer.

Mais son entrée, peu après l’heure de jeu, a donné un deuxième souffle aux Red Devils qui avaient bien entamé le match, avant de voir Tottenham prendre les devants sur leur première occasion.

Après à peine quelques secondes sur le terrain, il s’était jeté dans les pieds de Moussa Sissoko près de la touche à 20 mètres des buts adverses pour récupérer un ballon, montrant à la fois sa détermination et sa confiance dans sa condition physique.

Très attendue, l’association avec le milieu portugais Bruno Fernandes a déjà donné quelques séquences prometteuses.

Et par moments, comme sur cette ouverture parfaite en demi-volée de plus de 40 mètres dans les pieds d’un Marcus Rashford malheureusement trop émoussé pour l’exploiter (86e), il a rappelé qu’il était toujours capable de gestes où l’instinct le dispute à la classe.

Mais c’est sur un numéro de soliste qu’il a évité à son équipe une défaite à dix minutes de la fin, en débordant un Eric Dier un peu naïf dans son contact avec le joueur en pleine surface. Le penalty sifflé sur l’action a été transformé par Fernandes (81e).

Un match qui ravira certainement Solksjaer qui voulait voir “un meneur” sur le terrain et qui a été largement exaucé pendant 30 minutes, en attendant mieux.

. Hugo Lloris au presque parfait

Si le nul est largement mérité pour Manchester et un peu flatteur pour Tottenham, il est aussi cruel pour Hugo Lloris, très performant pour la reprise.

D’un réflexe affûté pour repousser du pied une reprise de Marcus Rashford (23e), il a empêché les Red Devils de concrétiser leur ascendant physique du début de match.

Il a ensuite protégé autant qu’il a pu cet avantage, avec une prise de balle parfaite sur une frappe appuyée et flottante de Bruno Fernandes (45+3) et une parade magnifique d’une main droite opposée très ferme sur un tir tendu en pivot d’Anthony Martial (66e).

Malheureusement, il n’a rien pu faire face à Fernandes, grand spécialiste de l’exercice, et qui a pris le dessus sur le pénalty égalisateur.

. Martial peut mieux faire, Sissoko discret:

Les deux autres Bleus sur le terrain souffrent un peu de la comparaison avec les deux premiers.

Anthony Martial mérite quelques encouragements, en ayant bien combiné avec Bruno Fernandes, qui a malheureusement raté le cadre ensuite (55e), puis pour sa frappe sauvée par Lloris (66e).

Mais il a parfois manqué de tranchant, comme sur ce caviar de Fernandes où il a été un peu lent à tirer et finalement contré par Dier à six mètres des buts.

Moussa Sissoko, lui, devra vraiment élever son niveau physique et sa présence, même s’il ne faut pas oublier qu’il revient de blessure et que le reste des Spurs n’a pas forcément fait meilleure figure.