Les Argentins de Premier League menacés de ne pas affronter le Brésil

Le gardien Emiliano Martinez et son défenseur Cristian Romero, avec l’Argentine contre l’Uruguayen Luis Suarez en Copa America, le 18 juin 2021 à Brasilia, risquent de ne pas affronter le Brésil
/ © 2021 AFP

Trois footballeurs argentins évoluant en Premier League anglaise ont été alignés dimanche contre le Brésil pour les qualifications du Mondial-2022, malgré une recommandation de l’agence sanitaire brésilienne de les placer en quarantaine pour violation des protocoles anticovid.

Le gardien Emiliano Martinez (Arsenal) sera titulaire face à la Seleçao, tout comme les milieux Giovanni Lo Celso et Cristian Romero, qui jouent à Tottenham. Le quatrième membre de la sélection argentine issu du championnat anglais, Emiliano Buendia (Aston Villa), n’a en revanche pas été inscrit sur la feuille de match.

Selon l’agence sanitaire Anvisa, ces quatre joueurs auraient fourni de “fausses informations” dans le formulaire d’entrée au Brésil, omettant de signaler qu’ils avaient séjourné au Royaume-Uni lors des quatorze derniers jours précédant leur arrivée.

Une ordonnance ministérielle datant du 23 juin interdit l’entrée sur le territoire brésilien à toute personne étrangère venue du Royaume-Uni, d’Inde ou d’Afrique du Sud, pour éviter la propagation de variants du Covid-19.

“L’Anvisa considère que cette situation représente un risque sanitaire grave et recommande que les autorités de santé locales (de Sao Paulo) ordonnent la quarantaine immédiate des joueurs, qui sont interdits de prendre part à toute activité et de demeurer sur le territoire brésilien”, avait expliqué l’agence dans un communiqué.

L’Anvisa avait notifié la Police fédérale pour que “les mesures nécessaires soient prises immédiatement”.

Mais selon le site d’informations Globoesporte, la Fédération argentine aurait demandé une autorisation exceptionnelle aux autorités de Sao Paulo pour permettre aux joueurs d’être alignés face à la Seleçao.

Contrairement aux neuf Brésiliens de Premier League convoqués par le sélectionneur Tite, les quatre Argentins ont fait le voyage malgré le véto des clubs anglais, qui ont interdit à leurs joueurs sud-américains de participer à ces matches internationaux pour éviter une quarantaine à leur retour.

Le choc entre le Brésil et l’Argentine est la revanche de la finale de la Copa América, qui avait vu la superstar argentine Lionel Messi remporter son premier titre en sélection, le 10 juillet dernier, au Maracana.

Cette rencontre verra s’affronter Messi et Neymar, coéquipiers au Paris SG depuis cet été après avoir joué ensemble pendant quatre ans au FC Barcelone (2013-2017).

Il s’agit du duel au sommet de ces qualifications sud-américaines, les Brésiliens caracolant en tête avec 21 points et sept victoires en sept matches, suivis de l’Albiceleste (15 points).