Leipzig tenu en échec à Mayence à une semaine du choc contre Munich

Mayence (Allemagne) (AFP) – Leipzig, troisième de Bundesliga et déjà assuré d’une place en Ligue des champions, a concédé un nul 3-3 vendredi à Mayence après avoir mené 2-0, démontrant quelques faiblesses à une semaine de la réception du Bayern Munich.

Le but égalisateur pour Mayence a été inscrit par l’international espoir français Jean-Philippe Mateta.

Malgré un Timo Werner de gala, qui a offert deux passes décisives à son coéquipier Lukas Klostermann, avant de marquer lui-même le troisième but, Leipzig a laissé filer une occasion de maintenir la pression sur les leaders Munich et Dortmund.

Le RB pointe désormais à six longueurs du Bayern et à quatre du Borussia, qui jouent tous les deux samedi.

Samedi prochain, Werner et ses coéquipiers pourraient devenir les arbitres de cette 56e édition de la Bundesliga, en recevant le Bayern. Alors que les Bavarois joueront pour se rapprocher d’un septième titre consécutif, les Saxons seront sans pression, et désireux de marquer les esprits avant la finale de la Coupe contre le même Bayern, le 25 mai à Berlin.

Le jeune défenseur latéral Lukas Klostermann (22 ans), déjà appelé une fois en équipe nationale par Joachim Löw, a rapidement donné l’avantage aux Saxons ((20e et 32e), servi à chaque fois par Werner.

Mais Mayence s’est remis dans le match grâce à Karim Onisiwo (2-1, 43e).

La rentrée à la pause de Mateta n’a pas tout de suite dynamisé le club rhénan, qui a encaissé rapidement un troisième but par Timo Werner (3-1, 49e).

A la 67e minute, Moussa Niakhate a cependant permis aux siens de recoller une nouvelle fois (3-2), avant que Mateta ne donne le point du match nul à son équipe (3-3, 83e).

Le Français a encore donné une balle de match à Quaison juste avant la fin, mais le gardien de Leipzig Peter Gulacsi a sauvé les siens d’une parade sûre.