Le Graët “fier” des Bleues, qualifiées malgré un contexte “pas toujours facile”

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, s’adresse à l’entraîneure des Bleues, Corinne Diacre (g), aux côtés de la milieu Amandine Henry, à Clairefontaine, le 4 juin 2019
Par Jeremy TALBOT / © 2020 AFP

Malgré un “contexte pas toujours facile” de tensions, la sélectionneuse Corinne Diacre a “pris le recul nécessaire” et ses Bleues ont “donné le meilleur d’elles-mêmes” pour se qualifier à l’Euro-2022, a réagi le président de la FFF Noël Le Graët, samedi auprès de l’AFP .

Q: Les Bleues sont devenues vendredi la troisième sélection qualifiée pour le prochain Euro, après les Bleus et les Espoirs. Vous devez être un président comblé?

R: “Oui je suis content, c’est assez exceptionnel. Pour les trois équipes nationales, l’année prochaine (et la suivante pour les Bleues, ndlr) il y aura des beaux matches de prévus donc ce sera intéressant.”

Q: Vous avez déjeuné avec l’équipe ce midi à leur hôtel. Quel discours leur avez-vous tenu?

R: “Hier soir après le match, c’était compliqué (de les voir). Je leur ai adressé un petit mot de félicitations, je leur ai dit que j’étais fier de ce qu’elles avaient fait. Le contexte n’était pas toujours facile. Elles ont fait un très bon match techniquement en première mi-temps, je trouvais qu’elles avaient donné le meilleur d’elles-mêmes et c’était très bien.”

Q: Avez-vous eu un mot sur les tensions récentes apparues entre la sélectionneuse Corinne Diacre et sa capitaine Amandine Henry?

R: “J’ai discuté avec Corinne, j’ai discuté avec Amandine. Mais ce n’est pas le moment de recréer un problème devant tout le monde alors que les filles hier (samedi), quand vous les voyez jouer, elles sont bien ensemble.”

Q: Que pensez-vous de la manière dont la sélectionneuse affronte cette crise?

R: “Elle a pris le recul nécessaire sans entrer dans la polémique. Elle a bien fait de ne pas répondre. Les attaques font partie de la vie, c’est normal, quand on a un poste comme le sien. La distance qu’elle a prise était importante, pour les autres joueuses aussi et même pour notre équipe nationale en globalité.”

Q: Vous avez l’habitude de prolonger le contrat de vos sélectionneurs après la qualification obtenue pour un tournoi. Allez-vous le faire avec Diacre, sous contrat jusqu’en 2022?

R: “On vient de se qualifier pour une compétition. En général, je prolonge après les compétitions.”

Q: Le Tournoi de France va-t-il se tenir en 2021? Si oui, dans quelle région et contre quelles adversaires?

R: “Oui. Bien sûr, on est toujours à la merci du Covid. Il me semble que ce sera mi-février cette année selon le calendrier international. On devrait annoncer prochainement les trois villes, et sûrement les équipes.”

Propos recueillis au téléphone par Jérémy TALBOT.