L’ancienne star coréenne Yoo Sang-chul meurt d’un cancer

Le milieu sud-coréen Yoo Sang-chul après son but lors du match de groupes de la Coupe du monde 2002 contre la Pologne, à Busan en Corée du Sud, le 4 juin
/ © 2021 AFP

L’ancien footballeur sud-coréen Yoo Sang-chul, qui avait mené son pays jusqu’en demi-finale de la Coupe du monde 2002, est décédé d’un cancer du pancréas à 49 ans, a annoncé lundi la Fédération sud-coréenne de football (KFA).

L’ancien milieu de terrain était un pilier de l’équipe sud-coréenne qui avait pris le monde par surprise à la Coupe du monde 2002, co-organisée par la Corée du Sud, sous la houlette de Guus Hiddink.

Yoo avait marqué contre la Pologne (2-0) pour offrir une première victoire à son équipe en phase de groupes, avant qu’elle n’élimine l’Italie (2-1), puis l’Espagne aux tirs au but (0-0, 5 t.a.b. à 3).

La Corée du Sud avait ensuite échoué contre l’Allemagne (0-1) en demi-finale, puis contre la Turquie (2-3) dans le match pour la troisième place du Mondial.

Yoo a passé les 16 années de sa carrière en Asie, en J-League au Japon, et K-League en Corée du Sud.

Devenu entraîneur, notamment pour Incheon United en 2019, il avait dû quitter le banc après avoir été diagnostiqué d’un cancer du pancréas de stade 4.