La milieu internationale japonaise de l’Olympique lyonnais, Saki Kumagai, meilleure joueuse asiatique de l’année 2019, à Hong Kong, le 2 novembre 2019
/ © 2019 AFP

La Japonaise Saki Kumagai, joueuse de l’Olympique lyonnais, a été désignée meilleure joueuse asiatique de l’année 2019, lors d’une cérémonie organisée par la Confédération asiatique de football (AFC) lundi à Hong Kong (Chine).

Avec l’OL, la défenseure centrale (29 ans), a réalisé le triplé ChampionnatCoupe de FranceLigue des champions, son 3e avec Lyon, avant d’atteindre les huitièmes de finale de la Coupe du monde en juin avec le Japon dont elle est la capitaine.

Cette saison, elle a disputé 8 matches avec l’OL et inscrit le but de la victoire mi-novembre face au Paris Saint-Germain dans le choc pour le titre national.

Le Qatarien Akram Afif, 23 ans, a lui été élu meilleur joueur asiatique, à la faveur d’une belle année personnelle en club (19 buts avec Al-Sadd, basé à Doha) et d’un parcours victorieux en Coupe d’Asie avec sa sélection (meilleur passeur).

Le titre d’international asiatique de l’année, récompensant un joueur évoluant hors du continent, est revenu au Sud-Coréen de Tottenham Son Heung-min pour la troisième fois de sa carrière.