L2: Troyes proche du retour dans l’élite, les mal-classés dans l’angoisse

Des supporters troyens, lors du match de L2 à domicile contre Pau, le 12 septembre 2020 au Stade de l’Aube
/ © 2021 AFP

Tout proche de valider son retour dans l’élite, le leader Troyes peut se contenter d’un match nul en recevant Dunkerque samedi (20h00) lors d’une 37e et avant-dernière journée de Ligue 2 angoissante pour les mal-classés.

Reléguée à l’issue de la saison 2017/2018, l’Espérance sportive Troyes Aube Champagne (ESTAC), avec 5 points d’avance sur son dauphin Clermont, n’a besoin que d’un petit point pour retrouver la Ligue 1.

Difficile vainqueur (2-1) de la lanterne rouge Châteauroux le week-end dernier, l’équipe dirigée par Laurent Batlles reçoit samedi le 16e, Dunkerque, qui vendra chèrement sa peau car pas encore assurée du maintien.

Clermont, deuxième avec 69 points, soit quatre de plus que le troisième Toulouse, peut aussi accéder directement à la Ligue 1 dès samedi, et ce pour la première fois de son histoire. Les Clermontois doivent l’emporter à domicile face à Sochaux et espérer dans le même temps une défaite de Toulouse contre Caen.

Au rachat du club auvergnat en mars 2019, l’homme d’affaires suisse Ahmet Schaefer, ancien de la Fifa, avait annoncé que son ambition était d’accéder à la L1. Son objectif peut être atteint plus rapidement que prévu.

Après avoir remporté mardi l’un de ses deux matches en retard, face au Havre (1-0), Toulouse es toujours dans la course pour un retour au plus haut niveau, soit par accession directe, soit via les barrages.

Le TFC compte un match de plus à disputer que ses adversaires, un match en retard face à Pau.

Toulouse, comme Le Havre, son club de cœur où il était encore employé, devraient rendre hommage à leur ancien gardien Christophe Revault, décédé cette semaine à l’âge de 49 ans.

Pour les barrages d’accession qui concerneront les clubs placés aux 3e, 4e et 5e places, outre Toulouse, trois équipes sont encore concernées, à savoir Grenoble (4e), le Paris FC (5e) et Auxerre (6e). Le choc Auxerre-Grenoble samedi sera donc crucial, alors que le PFC se déplace chez l’AC Ajaccio, 11e.

En queue de tableau, Chambly, 19e, doit battre Pau (15e) pour croire encore au maintien. Plusieurs clubs historiques comme Guingamp, Le Havre et Caen, vont devoir batailler jusqu’au bout pour également sauver leur peau en L2.

Programme de la 36e journée de Ligue 2:

Samedi 8 mai

(20h00) TroyesDunkerque

AC AjaccioParis FC

AmiensNiort

AuxerreGrenoble

ChamblyPau

ClermontSochaux

GuingampChâteauroux

ToulouseCaen

ValenciennesLe Havre

RodezNancy

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Troyes 74 36 22 8 6 56 33 23

2. Clermont 69 36 20 9 7 57 22 35

3. Toulouse 65 35 19 8 8 63 37 26

4. Grenoble 61 36 17 10 9 49 34 15

5. Paris FC 60 36 16 12 8 49 36 13

6. Auxerre 58 36 15 13 8 60 40 20

7. Sochaux 51 36 12 15 9 42 31 11

8. Valenciennes 47 36 12 11 13 44 50

6

9. Nancy 45 36 11 12 13 50 50 0

10. Amiens 45 36 11 12 13 32 38

6

11. AC Ajaccio 44 36 11 11 14 33 42

9

12. Rodez 42 36 8 18 10 37 42

5

13. Guingamp 41 36 8 17 11 37 43

6

14. Le Havre 41 36 9 14 13 30 43

13

15. Pau 40 35 10 10 15 36 43

7

16. Dunkerque 40 36 10 10 16 31 42

11

17. Niort 40 36 9 13 14 34 56

22

18. Caen 38 36 8 14 14 32 45

13

19. Chambly 35 36 8 11 17 40 61

21

20. Châteauroux 22 36 4 10 22 32 56

24

NDLR: Les deux premiers du classement montent en L1. Un pré-barrage opposera le 4e au 5e sur un match, le vainqueur ira ensuite affronter le 3e. Le vainqueur se qualifiera pour le barrage d’accession en L1, contre le 18e de la première division et en matches aller-retour.

Les deux derniers descendent en National 1, le 18e dispute un barrage avec le 3e de National 1.

./bds-ebe/jta/bde/dif