L2: Troyes craque face à Nancy, Toulouse s’accroche

Ligue 2: Troyes craque face à Nancy, Toulouse s’accroche
/ © 2021 AFP

Le leader Troyes a concédé samedi sa première défaite de la saison à domicile 5 à 1 face à Nancy (8e) lors de la 29e journée de Ligue 2, tandis que Toulouse (3e) l’a emporté face à Chambly (19e) 4-0.

Toujours en tête avec 58 points, les Troyens voient leurs concurrents, Clermont (2e avec 55 points et un match en retard) et Toulouse (3e avec 55 points également) se rapprocher.

Les hommes de Laurent Batlles ont été surpris par une formation nancéienne en pleine confiance, qui restait sur quatre victoires sur les cinq dernière rencontres de championnat.

Rapidement menés 2-0 au score grâce à deux pénaltys inscrits par le milieu capverdien Kenny Rocha Santos, prêté par l’AS Saint-Etienne, l’ESTAC a pris l’eau en deuxième mi-temps après que Yoann Touzghar a raté un pénalty qui aurait pu les faire revenir dans la rencontre, pour finir par s’incliner 5 à 1.

Une mauvaise opération dans la course au titre car dans le même temps, Toulouse a étrillé Chambly à domicile 4-0 et ne compte plus que 3 points de retard sur la tête.

Grenoble (4e, 53 points), qui aurait pu rester à hauteur des Toulousains, a été tenu en échec 1-1 par Pau (18e, 28 points), qui laisse filer Guingamp (17e, 29 points) hors de la zone rouge, après sa victoire 2-0 à Ajaccio (11e, 35 points), la première depuis l’arrivée de Frédéric Bompard, ancien adjoint de Rudi Garcia à l’OM, sur le banc guingampais.

Pour son premier match en tant qu’entraîneur de Châteauroux (20e, 19 points), Marco Simone a lancé l’ère saoudienne avec un match nul (0-0) encourageant à Sochaux (7e, 43 points).

Dans la course au maintien, Rodez (9e, 36 points) a signé une victoire cruciale (3-0) face à Valenciennes (10e, 36 points), qui lui permet de prendre 8 points d’avance sur la 18e place.

Dunkerque (16e, 31 points), s’est lui rapproché de son adversaire Niort (14e, 34 points) en l’emportant 2-0.

Le match entre Clermont et Amiens (12e, 34 points) a été reporté au 7 avril prochain en raison de nombreuses contaminations au Covid-19 qui ont décimé l’effectif clermontois.