Troyes, vainqueur à domicile à Sochaux revient à portée de Lens lors de la 16e journée de Ligue 2, le 30 novembre 2019
/ © 2019 AFP

Belle opération de Troyes à Sochaux: l’Estac grâce à son succès 1-0 à Auguste-Bonal samedi revient à portée de Lens, battu 2-0 la veille dans le derby à Valenciennes lors de la 16e journée de Ligue 2

L’équipe dirigée par Laurent Batlles reste 4e (29 pts) mais se hisse à seulement deux points du RCL (31 pts), dont la 2e place offre une promotion en Ligue 1.

Le leader Lorient a conservé la tête et ses deux points d’avance sur les Sang er Or grâce à son succès contre Grenoble vendredi (2-1).

Surtout les Aubois se détachent de Sochaux (6e, 25 pts), un concurrent direct, à l’arrêt depuis sa défaite 4-0 contre Lens il y a une semaine.

Les Troyens ont marqué sur leur seul tir cadré, un but que leur attaquant Chris Bédia ne doit qu’à lui-même: après avoir récupéré au niveau de la ligne médiane, l’Ivoirien, prêté pour la saison à l’Estac par Zulte Waregem, a résisté en bout de course au défenseur des Lionceaux Christopher Rocchia, prêté par l’OM, pour ajuster le deuxième gardien sochalien Lawrence Ati-Zigi.

Le portier ghanéen avait dû entrer en jeu après une demi-heure en remplacement de Maxence Prévot sonné à la suite d’un choc impressionnant avec son défenseur Adolphe Teikeu, qui l’a percuté de la tête.

Cela faisait beaucoup pour les Jaune et Bleu qui avaient déjà perdu un de leurs défenseurs centraux Maxence Lacroix sur blessure dix minutes plus tôt.

L’exclusion de leur milieu Ousseynou Thioune (77e) pour une semelle sur Rui Pires a fini de les plomber.