L2: Toulouse accroît son avance, le Paris FC se relance, Nancy s’enfonce

Toulouse et le Paris FC se sont illustrés, lors de la 9e journée de Ligue 2, tandis que le calvaire se poursuit pour Nancy
/ © 2021 AFP

Le leader Toulouse a accentué son avance sur ses poursuivants mardi grâce à sa victoire à Dunkerque (2-0), lors de la 9e journée, marquée par la renaissance du Paris FC et le calvaire de Nancy.

Toujours invaincu, avec 7 victoires en 9 matchs, le Tefécé (23 points) possède quatre points d’avance sur les Ajacciens et les Sochaliens.

Les Toulousains ont infligé une 6e défaite aux Dunkerquois (19e), toujours en quête d’un premier succès, grâce au latéral droit Mikkel Desler (30) et au milieu de terrain Brecht Dejaegere (67).

Face à Niort (0-0), l’ACA Ajaccio a vu sa série de trois victoires d’affilée s’arrêter.

Le match a été interrompu à la 80e minute, durant cinq minutes, après qu’un briquet a été jeté sur le terrain par un spectateur du stade François-Coty.

Les Sochaliens restent sur le podium, à la faveur d’un succès obtenu à Guingamp (2-1).

Menés à la mi-temps, les hommes d’Omar Daf ont réagi en seconde période grâce à Rassoul Ndiaye (48) et à l’ailier Steve Ambri (78) sur pénalty.

Auxerre s’est appuyé sur la 6e réalisation de Gaëtan Charbonnier (8), le meilleur buteur de Ligue 2, pour s’imposer contre Rodez (1-0) et conserver sa quatrième place.

Le calvaire nancéien

Après trois revers d’affilée, le Paris FC s’est relancé au stade Charléty contre l’un des favoris pour l’accession en Ligue 1, Nîmes (2-0).

Grâce au but du défenseur central Ousmane Kanté (60) et Warren Caddy (75), les Parisiens reviennent au 5e rang, à deux points du podium.

En bas du classement, Nancy plonge à la dernière place. En supériorité numérique durant une mi-temps, les Lorrains ont craqué à Grenoble (4-1) et concédé un 7e revers depuis le début de la saison.

A Dijon, l’embellie se confirme. Les joueurs de Patrice Garande ont enchaîné une troisième victoire de rang, à Caen (1-0), depuis l’arrivée de l’ancien entraîneur caennais (2012-2018).