L1: Vers un licenciement de Patrick Vieira à Nice

Patrick Vieira lors de la défaite de Nice à domicile en Ligue Europa contre le Bayer Leverkusen le 3 décembre 2020
/ © 2020 AFP

L’entraîneur de Nice Patrick Vieira, fragilisé par cinq défaites de rang toutes compétitions confondues, devrait être démis de ses fonctions dans la journée de vendredi, a-t-on appris auprès de sources proches du club azuréen.

Jeudi soir, Nice a été battu 3-2 à domicile par le Bayer Leverkusen et est officiellement éliminé de la Ligue Europa. En Ligue 1, les Aiglons ne sont que 11e (avec un match en retard), loin des ambitions affichées par le nouveau propriétaire Ineos.

Combatif jusqu’à son tout dernier point presse, Vieira devrait donc être le second technicien démis de ses fonctions par Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier, l’exécutif de l’OGCN, depuis le licenciement en cours de contrat d’Eric Roy le 15 novembre 2011.

Sous la direction de Vieira, Nice a fini 7e puis 5e lors de ses deux premières saisons. Le début raté de celle en cours, peu en rapport avec le projet Ineos, a précipité la chute de l’ancien grand milieu de terrain des Bleus.

L’entraînement de vendredi devrait être assuré par le tandem Adrian Ursea et Frédéric Gioria, deux des adjoints de Vieira (44 ans). Le préparateur physique Matt Cook et Christian Lattanzo, qui avaient assisté le champion du monde 1998 depuis ses débuts sur le banc avec les jeunes de Manchester City, devraient quant à eux quitter la Côte d’Azur.

La mission d’Ursea et Gioria devrait être un intérim d’ici l’arrivée d’un nouveau technicien.

Adrian Ursea, 47 ans, tacticien reconnu, connaît bien le club et les joueurs. L’ancien international roumain et ancien coach du Servette Genève et de Neuchâtel Xamax, était arrivé avec Lucien Favre en 2016. Après avoir quitté l’OGCN en même temps que Favre, il est revenu la saison passée pour étoffer le staff sportif. A la vidéo tout d’abord, puis sur le terrain.

Frédéric Gioria, pur Niçois, n’a connu, lui, que le club de sa ville. Il en est même le dernier capitaine à avoir soulevé un trophée, la Coupe de France 1997.

Ils s’attellent à un gros chantier, celui de relever une équipe privée de repères sur le terrain et handicapée par les blessures de nombreux cadres.

Dirigée de la voix durant 94 minutes par Vieira, elle a bien tenté, jeudi, de réagir devant Leverkusen mais elle a de nouveau semblé jeune, naïve et éloignée du niveau de la compétition européenne.