L1: un journaliste pris à partie par André Villas-Boas

L’entraîneur portugais de l’Olympique de Marseille, Andre Villas-Boas, lors du match de Ligue des Champions contre l’Olympiakos, le 1er décembre 2020 au stade Vélodrome à Marseille
/ © 2020 AFP

L’entraîneur de Marseille André Villas-Boas s’en est pris mercredi soir à Rennes à un journaliste du quotidien La Provence, qu’il a insulté, poussant le journal à dénoncer “une attitude intolérable”.

A la fin de sa conférence de presse d’après-match, Villas-Boas s’est approché de ce journaliste et lui a donné “deux tapes sur l’épaule pas amicales”, selon un témoin de la scène.

“Merci hein. Continue comme ça, je t’attrape moi. Si j’ai la chance de t’attraper… continue comme ça, c’est bien”, lui a dit Villas-Boas.

Le technicien portugais avait déjà évoqué à deux reprises en conférence de presse le travail du journaliste en question, après un article sur ses résultats en Ligue des champions depuis le début de sa carrière. Mercredi matin, La Provence avait publié un billet à ce sujet.

Une vingtaine de minutes après la conférence de presse, la dispute s’est poursuivie sur le parking du stade, où l’OM venait de s’incliner 2-1 contre Rennes.

Selon un autre témoin de la scène, Villas-Boas s’est approché du journaliste de La Provence jusqu’à ce que les deux hommes “se retrouvent presque front contre front” et l’a “insulté en portugais”. Ricardo Carvalho, l’adjoint de Villas-Boas, est alors intervenu pour séparer les deux hommes.

Jeudi, La Provence a dénoncé sur son site internet “une attitude intolérable” et a fait savoir que l’UJSF, le syndicat des journalistes de sport, avait été saisie du dossier.

De son côté, l’UJSF a “condamné fermement l’attitude” de l’entraîneur marseillais, affirmant “sans réserve” son soutien au journaliste, dans un communiqué paru en fin d’après-midi.

“En l’espace de 8 jours, les reproches verbaux du technicien portugais ont pris un tournant inacceptable”, a écrit le syndicat, qui “suivra avec une attention particulière l’évolution de ce dossier.”

Contacté par l’AFP, l’OM n’a pas souhaité faire de commentaire à ce stade.

La prochaine conférence de presse d’André Villas-Boas est prévue vendredi au centre d’entraînement de l’OM.