L1: Strasbourg se replace et enfonce Metz

L’attaquant strasbourgeois Ludovic Ajorque célèbre son but, le premier du Racing sur la pelouse du voisin, le FC Metz, le 9 janvier 2022
/ © 2022 AFP

Strasbourg s’est replacé dans la lutte pour les places européennes en allant remporter le Derby de l’Est 2 à 0 sur la pelouse d’une équipe de Metz courageuse mais décimée, dimanche lors de la 20e journée de Ligue 1.

Ludovic Ajorque, le meilleur buteur du RCSA, a offert une victoire méritée aux Alsaciens en marquant peu après le retour des vestiaires (50e), avant d’offrir un caviar à Jean-Eudes Aholou (90e+1).

Les Strasbourgeois, qui restaient sur deux défaites, une en championnat face à Marseille et une en Coupe de France à Montpellier, ont repris leur marche en avant et totalisent désormais 29 points.

Les joueurs de Julien Stéphan remontent provisoirement à la septième place au classement avec deux unités de retard sur le quatrième, Rennes, mais un match en retard qu’ils disputeront le 19 janvier à Clermont.

Privés de sept joueurs partis à la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun (Farid Boulaya, Alexandre Oukidja, Habib Maïga, Boubakar Kouyaté, Sofiane Alakouch, Pape-Matar Sarr et Dylan Bronn), les Grenats ont résisté tant bien que mal aux vagues alsaciennes mais ont fini par craquer.

Après ce dixième revers de la saison, les Messins retombent à l’avant-dernière place avec seulement 16 points, devancés à la différence (-18 contre

16) de but par Lorient, qui n’a pas joué à Lille samedi en raison de nombreux cas de Covid dans son effectif.

Dès le début de la rencontre, le Racing a confisqué le ballon, obligeant les Mosellans à beaucoup courir et à procéder en contre.

La première occasion des Strasbourgeois n’a pas tardé à intervenir, mais Gerzinho Nyamsi a trouvé la barre transversale, puis Ajorque a buté sur Marc Aurèle Caillard, avant qu’Adrien Thomasson n’envoie sa reprise au-dessus (9e).

Sanjin Prcic a ensuite manqué le cadre de peu (29e), tout comme Thomasson (35e), tandis que Kevin Gameiro s’est fait chiper le ballon dans la surface au moment de frapper (42e).

Dès la reprise, Ajorque a douché les espoirs messins en inscrivant de la tête son dixième but de la saison en L1 (0-1, 50e).

Metz a essayé de réagir mais de manière désordonnée, tandis que le RCSA, bien en place, a poussé et a fini par être récompensé dans le temps additionnel sur une nouvelle tête d’Aholou (0-2, 90e+1).