L1: Saint-Etienne sort de la zone rouge après son nul contre Strasbourg

La joie des Stéphanois sur le but de Ryad Boudebouz (au centre) contre Strasbourg à Geoffroy-Guichard, le 20 février 2022
/ © 2022 AFP

Saint-Etienne et Strasbourg se sont neutralisés au stade Geoffroy-Guichard dimanche (2-2) lors d’un match animé, un résultat qui permet toutefois aux Verts de se hisser à la 16e place alors que les Alsaciens restent quatrièmes, lors de cette 25e journée de Ligue 1.

Les Verts, derniers à la trêve hivernale, sont invaincus depuis quatre rencontres (trois victoires, un nul) et sortent de la zone rouge, même s’ils n’ont qu’un point d’avance sur Troyes, Lorient et Metz et deux sur Bordeaux, lanterne rouge avant son match contre Monaco.

En terme d’attitude, ils sont en progrès dans le jeu en affichant une plus grande confiance tant collective qu’individuelle rendant l’équipe plus conquérante.

L’ASSE ira défier le leader le Paris Saint-Germain, samedi au Parc des Princes avant de recevoir Metz, pour un match direct dans la course au maintien, le 6 mars.

De leur côté, les Alsaciens (4es) subissent un coup d’arrêt mais restent de sérieux candidats pour se qualifier en Ligue Europa. A trois points de Nice (3e), qu’ils vont recevoir le 26 février, ils ont deux longueurs d’avance sur Rennes (5e) et quatre sur Nantes (6e).

Eux-aussi étaient dans une bonne dynamique. Sur les sept dernières journées, ils n’ont cédé qu’une fois à Bordeaux (4-3) et n’ont plus perdu à l’extérieur depuis le 25 septembre.

Saint-Etienne a rapidement ouvert la marque sur un coup franc de Ryad Boudebouz pour une faute du gardien Mats Sels qui a pris le ballon de la main devant Wahbi Khazri après une passe en retrait mal assurée d’Alexander Djiku (4e).

Toutefois, Strasbourg a profité de l’inattention des Stéphanois pour marquer deux fois sur coup de pied arrêté.

Sur le premier, le gardien Paul Bernardoni a manqué sa sortie sur un coup franc tiré de l’aile gauche par Sanjin Prcic et repris de la tête par Habib Diallo (21e).

Sur le second, c’est Eliaquim Mangala qui a lâché le marquage sur Lucas Perrin à la réception d’un coup franc joué de la droite par Frédéric Guilbert (30e).

Khazri a toutefois égalisé avant la mi-temps en reprenant au deuxième poteau une passe de Denis Bouanga (2-2, 34e). Comme Diallo côté strasbourgeois, Khazri a marqué son neuvième but de la saison en Ligue 1.

En seconde période, la partie est restée très enlevée, les deux équipes cherchant à gagner jusqu’au bout. Et malgré des offensives de part et d’autre, les deux formations n’ont pu se créer de véritables occasions hormis peut-être, pour l’ASSE, sur une reprise de la tête de Zaydou Youssouf passant au dessus (80e).