L1: Saint-Etienne respire, Marseille et Rennes visent le top 5

Le défenseur de Saint-Etienne Mathieu Debuchy (d) buteur lors de la victoire 1-0 à Nîmes en 8e journée de L1 le 29 septembre 2019
/ © 2019 AFP

Saint-Etienne s’est offert un bol d’air en s’imposant à Nîmes (1-0), un succès en forme d’hommage à Ghislain Printant, son entraîneur sur la sellette, tandis qu’en soirée, Marseille et Rennes viseront le top 5 au Vélodrome, en clôture de la 8e journée de L1.

C’est Mathieu Debuchy, de la tête sur corner, qui a permis aux Verts de décrocher leur 2e succès de la saison, après l’heure de jeu (68e) et alors que les Nîmois s’étaient jusqu’alors montrés les plus dangereux.

Saint-Etienne peut même remercier son gardien Jessy Moulin, auteur de plusieurs parades décisives.

En courant embrasser Printant sur le bord de touche après sa réalisation, Debuchy a symbolisé l’affection que le groupe stéphanois porte à son actuel entraîneur, alors qu’en coulisses les responsables du club travaillent depuis plusieurs jours à lui trouver un successeur.

“On avait l’objectif de se battre tous ensemble”, a réagi Debuchy sur BeIn Sports. “Il (Printant) a essuyé beaucoup de critiques, ça me tenait à coeur de venir le voir pour lui montrer mon soutien et celui de tous, c’était un soutien collectif”.

La guéguerre entre Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance, et Roland Romeyer, président du directoire, qui travaillent chacun de leur côté sur le dossier d’un nouvel entraîneur, ne fait qu’ajouter de la confusion à l’opacité.

Printant, lui, est apparu très ému à la fin de la rencontre, en étreignant plusieurs personnes de son staff et en saluant les supporters qui avaient fait le déplacement. Comme une mini-tournée d’adieu.

En attendant, et malgré cette victoire, Saint-Etienne pointe à une délicate 19e place, avec 8 pts.

En début d’après-midi, Strasbourg s’est lui aussi offert sa 2e victoire de la saison en battant Montpellier (1-0) grâce à un but de la tête de Ludovic Ajorque en première mi-temps.

En clôture de la soirée, Marseille reçoit Rennes au Stade Vélodrome avec pour enjeu le Top 5 du championnat. Les hommes d’André Villas-Boas restent sur deux matches nuls dont un décevant mardi sur la pelouse de Dijon, dernier.

Samedi, le Paris SG avait conforté sa place de leader en ramenant un court mais précieux succès (1-0) de Bordeaux, grâce à un nouveau but de Neymar, sur un service de Kylian Mbappé, de retour de blessure, tandis que Lyon, battu par Nantes à domicile, s’est enfoncé dans la crise.