L1: Saint-Etienne rechute à Metz

La détresse du gardien Stéphane Ruffier battu avec Saint-Etienne à Metz, le 2 février 2020
/ © 2020 AFP

Saint-Etienne, qui restait sur trois succès toutes compétitions confondues, a rechuté face une équipe de Metz réaliste (3-1), dimanche lors de la 22e journée de L1.

Les joueurs de Claude Puel, qui s’étaient relancés en championnat le week-end dernier face à Nîmes (2-1) après quatre revers de suite, ont manqué d’idées et d’efficacité et ont été punis par les Lorrains.

Après cette dixième défaite de la saison, l’ASSE végète toujours à la 15e place avec 28 points, mais ne pointe seulement qu’à six longueurs de la quatrième place occupée par Lille.

L’attaquant sénégalais Opa Nguette a inscrit un doublé (44e, 70e), tandis que son compatriote Habib Diallo a marqué son 11e but de la saison en L1 (63e). La réduction du score tardive de Romain Hamouma n’a pas changé la donne pour Saint-Etienne (89e).

Metz engrange ainsi un succès capital dans l’optique du maintien et remonte à la 16e place avec 26 points, sept de plus que le barragiste, Amiens.

Les Verts ont dominé la première période et se sont procurés rapidement une occasion par Denis Bouanga, dont la tentative a été déviée en corner par Alexandre Oukidja (2e) mais ils ont ensuite peiné à se montrer dangereux.

Et quand ils l’ont été, ils ont manqué d’efficacité, à l’image de Wahbi Khazri, qui a buté sur le gardien mosellan, auteur d’une superbe parade réflexe pour se rattraper de sa sortie ratée (39e).

Les Messins à l’inverse, ont fait preuve d’un réalisme insolent quelques minutes plus tard: un long dégagement d’Oukidja, a été détourné de la tête par Diallo pour Nguette, qui a profité d’un dégagement manqué de Miguel Trauco pour marquer d’une superbe frappe croisée (1-0, 44e).

En seconde période, le club lorrain a enfoncé le clou alors que Saint-Etienne contrôlait pourtant le ballon.

C’est d’abord Diallo qui a doublé la mise en enchaînant un contrôle orienté et une frappe au ras du poteau qui a surpris Ruffier (2-0, 63e), puis Nguette a inscrit un doublé sur un centre en retrait de Vincent Pajot (3-0, 70e).

L’ASSE s’est bien créée des grosses occasions par Khazri (53e), Hamouma (68e) ou Bouanga (87e), mais Oukidja s’est montré intraitable. Finalement, Hamouma est parvenu à marquer à bout portant…trop tard pour inverser la tendance (3-1, 89e).