L1: Rennes se relance dans la course à l’Europe

Martin Terrier (N.7) inscrit le 4e but du Stade Rennais contre Troyes au Roazhon Park, le 20 février 2022
/ © 2022 AFP

Rennes s’est relancé dans la course à l’Europe en disposant de Troyens décidément à la peine en Bretagne (4-1), dimanche lors de la 25e journée de Ligue 1.

Battus à Paris par un but de Kylian Mbappé dans la dernière minute, comme le Real Madrid quelques jours plus tard, les Rennais récupèrent leur 5e place, à 2 points de Strasbourg (4e) mais sans beaucoup de marge sur la masse des poursuivants.

Bien parti avec un doublé de Serhou Guirassy, Rennes a laissé Troyes réduire le score par Iké Ugbo avant d’envoyer ses deux canonniers Martin Terrier et Gaëtan Laborde régler la question en fin de match.

Pour les Troyens, déjà balayés 5-1 il y a une semaine dans la tempête à Brest, le stage des trois derniers jours en Bretagne n’a pas suffi. Ils restent 17es, à égalité de points avec leurs deux poursuivants, avant la réception de Marseille.

Tout au long du match, la vingtaine de supporters ayant fait le déplacement ont réclamé la démission de Bruno Irles, l’entraîneur arrivé début janvier pour tenter de relancer l’équipe.

Après un petit quart d’heure d’observation, Rennes a planté deux banderilles en quelques minutes grâce à Guirassy, le relégué aux fins de matches en perte de confiance titularisé en raison d’un grand nombre de forfaits côté rennais.

La première est venue sur un corner, quand Gauthier Gallon a repoussé une superbe tête décroisée d’Hamari Traoré: Guirassy a conclu d’une frappe sous la barre (1-0, 14e). Pour la seconde, l’avant-centre a repris d’une jolie tête piquée un centre de Birger Meling (2-0, 20e).

Les Rennais ont encore gardé la maîtrise du ballon mais ont comme souvent manqué plusieurs occasions de tuer le match. Et ils se sont fait surprendre sur un corner, quand Ugbo, oublié au 2e poteau, a réduit le score de la tête, avec le seul tir cadré troyen du match (2-1, 39e).

Levant progressivement le pied, les hommes de Bruno Genesio ont laissé Troyes prendre confiance en seconde période avant de repasser à l’action dans le dernier quart d’heure.

A la conclusion d’un superbe mouvement en une touche de balle entre Lovro Majer, Meling et Laborde, Terrier a donné de l’air aux siens (3-1, 75e). Et Laborde a enfoncé le clou sur penalty, après une faute de Yoann Salmier sur Nayef Aguerd (4-1, 87e).