L1: Rennes peut créer l’écart, Nice et Strasbourg jouent le podium

Les joueurs rennais après un but contre Troyes en Ligue 1 le 20 février 2022 à Rennes
/ © 2022 AFP

Rennes a l’occasion de distancer Montpellier de la course aux places européennes, vendredi (21h00) dans l’Hérault en ouverture d’une 26e journée de Ligue 1 marquée par un autre duel de candidats à l’Europe, Strasbourg-Nice samedi.

Après des mois de décembre et de janvier mitigés, le Stade rennais a repris ses allures d’équipe en quête de qualification pour une Coupe d’Europe. Battus sur le fil par le Paris SG (1-0) le 11 février, les Bretons restent sur un prestation intéressante face à Troyes (4-1).

Le 5e du Championnat compte beaucoup sur ce déplacement à Montpellier, qui arrive à point nommé pour confirmer ce statut: une victoire lui offrirait six points d’avance sur son adversaire du week-end.

“Quand on voit les écarts, chaque semaine les positions risquent de changer. Il ne faut pas s’affoler ni se croire arrivés”, a temporisé l’entraîneur Bruno Genesio ces derniers jours.

Difficile de contredire le technicien breton au regard du classement, où dix points séparent le 2e, Marseille, du 11e, Lille.

En retard, le Losc referme la 26e journée par un choc à Lyon dimanche (20h45), face à un OL qui le devance seulement de deux longueurs. Après la défaite (2-0) à Chelsea en Ligue des champions mardi, cette affiche de L1 apparaît comme l’une des dernières chances du champion de France s’il espère encore revoir la C1 l’an prochain.

Un peu plus haut, le podium est en jeu dans une confrontation directe, samedi (17h00) entre Strasbourg, 4e, et Nice, 3e à trois points.

Les Alsaciens n’ont perdu qu’une fois en 2022 en Championnat (5 victoires, un nul) et talonnent les Aiglons de trois longueurs. En avance à la différence de but, les hommes de Julien Stéphan peuvent monter sur le podium en cas de succès sur la Côte d’Azur.

Dimanche, Marseille peut profiter de ce choc, avec un déplacement abordable à Troyes (17h05), tandis que le Paris SG, leader avec 13 points d’avance, reçoit Saint-Etienne samedi (21h00).

Vendredi 25 février

(21h00) MontpellierRennes

Samedi 26 février

(17h00) StrasbourgNice

(21h00) Paris SGSaint-Etienne

Dimanche 27 février

(13h00) MonacoReims

(15h00) AngersLens

BrestLorient

ClermontBordeaux

MetzNantes

(17h05) TroyesMarseille

(20h45) LyonLille