L1: Rennes, déchaîné, avale l’OL

La joie des joueurs rennais, après un but marqué contre Lyon, en clôture de la 13e journée de Ligue 1, le 7 novembre 2021 au Roazhon Park Stadium
/ © 2021 AFP

Des Rennais déchaînés n’ont laissé que des miettes à Lyon, battu 4-1 dimanche au Roazhon Park pour s’installer au pied du podium, lors de la 13e journée de Ligue 1.

Bruno Genesio les avait appelés à rééditer l’exploit réussi contre le PSG (2-0 début octobre): les Bretons ont fait encore mieux, en asphyxiant complètement des Lyonnais désemparés grâce à un doublé d’Adrien Truffert, après des buts de Gaëtan Laborde et Hamari Traoré.

A l’issue de ce choc entre deux prétendants aux places européennes en pleine remontée après un début de saison décevant, Rennes reste invaincu en 7 matches de L1, laisse Lyon à 3 longueurs et s’installe seul à la 5e place avec 22 points, à une longueur de Nice et Marseille.

Le stade plein à craquer, plus bruyant que les derniers matches malgré la mise en sommeil des Ultras du Roazhon Celtic Kop, a longuement ovationné ses joueurs et s’est même offert une ola en fin de match.

Concentrés et pressant sur toutes les balles, aidés par un Lovro Majer tout en confiance et en élégance, les Rouge et Noir ont noyé l’ancienne équipe de leur entraîneur sous d’incessantes vagues d’attaque, tout en l’empêchant de s’approcher du but d’Alfred Gomis.

Le verdict à la pause était sans appel: douze tirs dont huit cadrés pour Rennes, un zéro pointé pour Lyon. Pas beaucoup mieux à la fin: 25 tirs à 6.

Pendant longtemps, les Gones ont résisté, à l’image d’un double sauvetage sur la ligne à la 17e minute, suivi dans la foulée d’une parade d’Anthony Lopes sur une frappe de Martin Terrier.

Lopes limite la casse

Le gardien lyonnais, abondamment sifflé par le Roazhon Park, s’est aussi interposé face à Gaëtan Laborde (27e) et Flavien Tait (39e).

Les Rennais ont cru forcer le verrou sur un coup franc de Majer qui a frôlé la transversale (41e), avant d’y parvenir enfin grâce à une tête de Laborde sur un corner de Benjamin Bourigeaud (1-0, 45e).

Peter Bosz a eu beau faire entrer Islam Slimani après la pause, les Rennais ont poursuivi leur marche en avant et vite doublé la mise. Sur une somptueuse ouverture de Majer, Laborde a manqué une reprise acrobatique, mais le ballon est revenu dans les pieds de Hamari Traoré, qui a battu Lopes à bout portant (2-0, 50e).

Le gardien lyonnais, qui boitait légèrement depuis la fin de la première période, a limité la casse en sortant une parade réflexe sur une tête de Bourigeaud, encore servi par Majer (60e).

Les Rennais reculant un peu, l’OL a pu glaner quelques occasions, mais Gomis s’est interposé sur un coup franc d’Emerson et dans la foulée, Tait a lancé Truffert, qui a résisté au retour de Léo Dubois (3-0, 76e).

Le jeune latéral, entré quelques minutes plus tôt, a enfoncé le clou d’une puissante frappe du gauche sur un centre de Traoré légèrement dévié (4-0, 76e).

Et le penalty obtenu et transformé par Paqueta dans le temps additionnel pour un léger contact avec Nayef Aguerd, n’a même pas sauvé l’honneur, marqué surtout par l’image de Houssem Aouar insistant pour le tirer (4-1, 90+2).