L1: Reims décolle enfin, en attendant Lille et Lyon

L’attaquant de Reims Boulaye Dia auteur d’un triplé sur le terrain de Montpellier, le 25 octobre 2020
/ © 2020 AFP

Reims a enfin remporté sa première victoire de la saison, dimanche à Montpellier (4-0), en attendant Nice-Lille et Lyon-Monaco, les deux derniers duels d’une 8e journée de Ligue 1 amputée de Lens-Nantes, reporté à cause du Covid-19.

Montpellier n’est pas loin de vivre un calvaire depuis sa dernière victoire fin septembre: vite réduits à neuf contre onze après notamment un très mauvais geste de Damien Le Tallec, les hommes de Michel Der Zakarian ont sombré face aux Rémois de Boulaye Dia, auteur d’un triplé et nouveau co-meilleur buteur de L1.

Pour les Champenois, le grand moment de l’après-midi aura tout de même été la somptueuse bicyclette de Nathanael Mbuku (18 ans) sur le troisième but, offrant à Reims une première victoire de la saison qui fait du bien au 19e de Ligue 1 (5 points).

A Bordeaux, la rencontre a mis plus longtemps à se décanter pour la deuxième titularisation de suite d’Hatem Ben Arfa. C’est bien de l’ancien Parisien qu’est venu le premier but, avec un penalty provoqué par “HBA” et transformé par Jimmy Briand, auteur de son 100e but en Championnat (80e). Rémi Oudin a ensuite doublé la mise contre Nîmes (2-0), permettant à Bordeaux de pointer à la 8e place avec 12 points.

Les Verts dans le dur

Plus bas dans le classement, Strasbourg avait grandement besoin d’un succès à Brest, après six défaites en sept matches de Championnat. L’attaquant Habib Diallo, recruté en provenance de Metz au début du mois, a prouvé qu’il sera peut-être la bonne pioche du mercato alsacien, avec un 2e but (et une passe décisive) pour sa 2e apparition avec son nouveau club, victorieux en Bretagne 3-0 et 18e du classement.

Comme Strasbourg, Saint-Etienne restait sur trois défaites de suite. Mais les Verts, minés par les absences et forcés d’aligner de nombreux jeunes, ont coulé encore plus bas, sur le terrain de Metz (2-0). Les Mosellans passent devant l’ASSE, avec 11 points contre 10 en milieu de classement.

Dix points, c’est toujours le total de Lyon, qui attend de pied ferme Monaco dimanche soir dans le choc de cette 8e journée (21h00), disputé à huis clos en raison du couvre-feu.

D’ici là, les deux pensionnaires de Ligue Europa, Nice et Lille, s’affrontent sur la Côte d’Azur (17h00) avec l’opportunité pour le Losc, seul club français engagé en Coupe d’Europe à s’être imposé cette semaine, de reprendre au Paris SG la tête du classement.

Les Parisiens sont en effet passés devant d’une petite unité après leur large succès contre Dijon samedi (4-0), tandis que Marseille s’est imposé à Lorient (1-0).

La 8e journée a été frappée par la pandémie avec, pour la première fois depuis le mois d’août, une rencontre frappée de plein fouet par le coronavirus: Lens-Nantes, initialement prévue à 13h00 dimanche mais reportée à cause de 11 joueurs testés positifs à Lens, en plus d’une poignée de cas à Nantes.

Le week-end a enfin été marqué par les hommages adressés à Samuel Paty, le professeur d’histoire décapité en pleine rue il y a quelques jours, et Bruno Martini, l’ancien gardien international de l’AJ Auxerre décédé cette semaine, à 58 ans.