L1: première victoire pour le FC Nantes de Christian Gourcuff

L’entraîneur du FC Nantes Christian Gourcuff lors de la victoire 2-1 à Amiens en 3e journée de L1 le 24 août 2019
/ © 2019 AFP

La troisième est la bonne ! Le FC Nantes de Christian Gourcuff a arraché sa première victoire de la saison sur la pelouse d’Amiens (2-1) à l’issue d’une prestation séduisante, samedi lors de la 3e journée de L1.

Les Canaris, qui ont joué en supériorité numérique durant plus d’une heure, l’ont emporté grâce à un but de sa dernière recrue, l’attaquant nigérian Moses Simon (85e). Le Malien Kalifa Coulibaly avait ouvert le score en début de seconde période (53e), mais Bongani Zungu avait égalisé sur l’une des rares occasions picardes (72e).

Tout au long du match, les Nantais ont proposé un jeu attrayant porté vers l’avant qui a beaucoup mis en difficultés les Amiénois. Avec plus d’efficacité, ils auraient plus s’imposer plus largement.

Deux semaines après son arrivée, Gourcuff a semble-t-il déjà imposé son style à ses joueurs, qui ont mis fin à une série de neuf matches sans défaite des Picards au Stade de la Licorne.

Le FCN remonte provisoirement à la 11e place avec quatre points. L’ASC, qui souffrait déjà à 11 contre 11, n’a pas réussi à exister après l’exclusion de Bakaye Dibassy et pointe au 13e rang (3 points).

Dès le début de la rencontre, Nantes prend le jeu à son compte et se montre dangereux rapidement: d’une manchette, Régis Gurtner repousse une tentative à bout portant de Valentin Rongier (8e).

Le scenario bascule en faveur des Canaris à la 30e minute quand le défenseur picard Bakaye Dibassy est exclu pour une semelle sur la cheville d’Abdoulaye Touré. Sur le coup franc qui suit, Lucas Lima trouve d’abord le mur puis tire juste à côté.

Coaching gagnant

Après deux nouvelles tentatives d’Imran Louza (48e) et Kader Bamba (52e), les Nantais parviennent logiquement à ouvrir le score par Coulibaly, qui reprend de la tête un corner de Mehdi Abeid (0-1, 53e).

Mais ils ne parviennent pas à creuser l’écart, à l’image d’une frappe de Rongier non cadrée (55e).

Alerté par Sehrou Guirassy, Zungu, entré en jeu peu avant, parvient à égaliser dans un angle très fermé en glissant le ballon entre les jambes d’Alban Lafont (1-1, 72e).

Mais les Canaris repartent de l’avant et sont logiquement récompensés: lancé par Rongier, Simon, qui dispute ses premières minutes avec les Canaris, redonne l’avantage aux siens d’un extérieur du droit (1-2, 85e). Un coaching gagnant pour Gourcuff !

Un lob de Lima s’écrase ensuite sur la barre transversale, tout comme la tête de Simon, qui avait bien suivi (88e). Sans conséquence pour Nantes, qui empoche un succès aussi précieux que mérité.