L1: Première recrue de l’OM, le milieu brésilien Gerson “pas dérangé” par la pression

Le milieu de terrain brésilien Gerson (g) aux côtés du président espagnol de l’Olympique de Marseille, Pablo Longoria, lors de sa présentation au Vélodrome, le 8 juillet 2021
/ © 2021 AFP

Première recrue du mercato estival de l’Olympique de Marseille, le milieu de terrain brésilien Gerson a assuré jeudi qu’il ne redoutait pas la pression, affirmant vouloir répondre aux attentes placées en lui par “le jeu et le travail”.

Présenté par son président Pablo Longoria comme “le plus grand talent brésilien de sa génération”, le Brésilien de 24 ans, arrivé de Flamengo, s’est entraîné pour la première fois avec ses nouveaux coéquipiers jeudi matin, avant d’être présenté aux médias en début d’après-midi.

Arrivé le 27 juin du Brésil, il était depuis placé en quarantaine.

Même s’il n’a pas encore visité Marseille, Gerson sait tout de même que “l’OM est un très grand club en Europe, que ses supporters sont très chaleureux et très importants, et qu’il y a beaucoup de pression”. Ce qui ne le dérange pas outre mesure: “La pression, c’est quelque chose de positif parce que les gens donnent leur vie pour le club. J’ai été un joueur de Flamengo et j’en reste un supporter. Alors, la pression ne me dérange pas du tout, bien au contraire”.

Interrogé sur sa façon de jouer, l’international brésilien a donné en exemple un certain Luiz Gustavo, passé par Marseille de 2017 à 2019: “C’est quelqu’un qui n’abandonne jamais”.

Gerson revient en Europe deux ans après l’avoir quittée. Sa première expérience, de 2016 à 2019 à l’AS Rome puis à la Fiorentina, n’avait pas été concluante. “La première fois que je suis venu, j’étais très jeune. Mais j’ai appris beaucoup de choses. Maintenant je suis plus mature, plus conscient des choses. Et je sais exactement ce que je veux”, a-t-il assuré. “Ce passage m’a beaucoup aidé. Je suis revenu au Brésil avec des idées différentes. J’ai évolué. Je ne pense pas que mon passage en Italie ait été une erreur”, a-t-il ajouté.

Les attentes placées en lui au regard de son transfert de Flamengo à Marseille, qui tourne autour de 20 millions d’euros selon différents médias, ne lui font pas peur. “J’espère le prouver par mon jeu et mon travail”, a-t-il assuré. Peut-être pas dès le coup d’envoi de la saison : il a été retenu dans l’équipe olympique du Brésil pour le tournoi qui aura lieu du 21 juillet au 7 août au Japon: “J’ai toujours envie de les faire mais je respecterai la décision du club”.