L1: Paris reprend de l’avance, Rennes continue de sombrer

L’attaquant Kylian Mbappé (c) marque le 3e but pour le Paris-SG lors du match de Ligue 1 à Montpellier, le 5 décembre 2020
/ © 2020 AFP

Le Paris SG, vainqueur à Montpellier avec le 100e but de Kylian Mbappé sous ce maillot (3-1), a pris quatre points d’avance au classement de Ligue 1, tandis que Rennes a poursuivi sa série catastrophique en perdant contre Lens (2-0), samedi pour la 13e journée.

Avec une équipe remaniée quelques jours après la belle performance en Ligue des champions à Manchester United (3-1), les Parisiens ont longtemps peiné, comme lors de leurs deux derniers matches de L1 (défaite contre Monaco 3-2 puis nul contre Bordeaux 2-2).

Mais Moïse Kean a fini par donner l’avantage aux siens à la 77e minute d’une frappe spectaculaire, et Mbappé, préservé sur le banc pendant près de 80 minutes, a corsé l’addition (90e+1), empilant ainsi son 10e but de la saison.

C’est surtout le 100e sous le maillot parisien pour le champion du monde, qui n’avait pas marqué lors des trois dernières rencontres toutes compétitions confondues mais reste surtout sur neuf matches de Ligue des champions sans trouver le chemin des filets.

Cela n’a pas été facile pour Paris avant cette fin de rencontre, avec un onze expérimental qui a eu quelques faiblesses, notamment sur l’égalisation de Stephy Mavididi après l’ouverture du score de Colin Dagba en première période.

L’entraîneur Thomas Tuchel s’était en effet déjà projeté sur la dernière journée de phase de groupes de C1, mardi contre l’Istanbul Basaksehir où le PSG doit valider sa qualification: Neymar, Presnel Kimpembe et Marco Verratti ont été laissés au repos, tandis que Marquinhos est resté sur le banc.

Mais finalement, Tuchel a réussi son pari, autant au niveau comptable qu’en termes de repos pour ses cadres.

Les Parisiens, avec 28 points, se donnent de l’air dans un classement très embouteillé, où l’OM, deuxième avec quatre points de moins, compte toujours deux matches en retard à disputer.

Dimanche, les dernières rencontres de la 13e journée pourront bousculer la hiérarchie: Lille et Monaco, respectivement troisième et cinquième avec un nombre de points identique à celui de Montpellier (23), s’affrontent à 13h00, tandis que Lyon, intercalé entre le Losc et l’ASM avec 23 points également, se déplace à Metz à 21h00. Même Angers (9e, 19 points), opposé à Lorient (15h00), peut effectuer un rapproché en cas de victoire !

Rennes s’enfonce et Stéphan s’interroge

Rennes aurait pu espérer se mêler à cette lutte serrée, mais les Bretons sont en grande difficulté et n’ont pas sorti la tête de l’eau, au contraire.

Inefficaces et surpris contre Lens à domicile par des buts d’Arnaud Kalimuendo et Ignatius Ganago, les hommes de Julien Stéphan ont enchaîné une huitième défaite en dix matches toutes compétitions confondues.

Trois jours après leur échec en Ligue des champions à Krasnodar (1-0), synonyme d’élimination de toutes les coupes européennes cette saison, les Rennais sont au plus mal et la situation a pris une tournure encore plus dramatique avec les déclarations fatalistes de Stéphan à l’issue de la rencontre.

“On est dans une spirale extrêmement négative. On a l’obligation de reconsidérer tout de suite les objectifs”, a réagi l’entraîneur, estimant qu’il fallait désormais “avoir le comportement d’une équipe qui va devoir lutter pour le maintien”.

Le classement est là pour le confirmer: avant d’accueillir mardi Séville dans un match sans enjeu en C1, Rennes ne pointe qu’au huitième rang avec 19 points, et n’en a pris qu’un sur douze possible lors des quatre dernières rencontres.