L1: Paqueta, le nouvel homme fort de Lyon

Le milieu de terrain brésilien de Lyon, Lucas Paqueta, est félicité par l’attaquant néerlandais Memphis Depay, après son but marqué contre Angers, lors de leur match de L1, le 11 avril 2021 au Groupama Stadium à Décines-Charpieu, près de Lyon
Par Francois-Jean TIXIER / © 2021 AFP

Lucas Paqueta s’impose comme l’homme en forme de Lyon: à la veille d’affronter Nantes, dimanche en Ligue 1 (21h00), le milieu brésilien paraît prendre le relais comme dépositaire du jeu lyonnais de Memphis Depay, qui pourrait disputer ses derniers matches avec l’OL.

Face à Angers (3-0), l’ancien joueur de l’AC Milan et de Flamengo a touché le poteau, permettant dans la foulée à Memphis d’ouvrir le score. Puis il a doublé la marque avant la mi-temps et a offert le troisième but à son capitaine.

Avec cinq buts en championnat en 2021, le Brésilien a fait mieux que tout autre milieu de terrain en Ligue 1 depuis le début de l’année civile.

Maître à jouer

Recruté à la fin du mercato estival pour vingt millions d’euros alors que l’OL était 14e du championnat après un début poussif (1 victoire, 1 défaite, 4 nuls), Paqueta, 23 ans, était attendu au tournant.

Il n’a pas mis longtemps à s’imposer comme le nouveau maître à jouer de l’équipe.

“C’est incroyable ce qu’il est en train de réaliser. J’aime beaucoup jouer avec lui. Il est comme mon frère. Je suis content pour lui”, s’est réjoui Bruno Guimaraes, un des autres Brésiliens de l’équipe, après le match contre Angers.

Paqueta a finalement damé le pion à Houssem Aouar, trop inconstant, qui peine à confirmer les espoirs placés en lui depuis ses débuts en professionnels et qui plus est souffre des adducteurs depuis plusieurs mois.

Du coup, le Brésilien a contribué à la remontée au classement de sa nouvelle équipe même s’il a dû attendre le 23 décembre contre Nantes (3-0), et la dernière journée avant la trêve hivernale pour inscrire le premier de ses sept buts en France (4 passes décisives).

En 24 matches auxquels il a participé sur 27 possibles en Ligue 1, il a disputé 74% du temps de jeu et contribué, jusqu’à présent, à 15% des buts… en attendant la suite du sprint final à l’issue duquel l’OL, actuel 4e du classement, espère bien être remonté sur le podium pour retrouver la Ligue des champions.

Entente avec Depay

En 4-3-3 comme milieu relayeur, ou bien en 4-2-3-1 avec Paqueta en meneur de jeu derrière une pointe, qui pourrait être Islam Slimani contre Nantes avec Memphis Depay décalé sur le côté gauche.

“Ce système de jeu est intéressant parce qu’il lui permet d’être proche des attaquants et du but”, a analysé l’entraîneur Rudi Garcia dimanche.

Quelques jours auparavant, il avait déjà loué la performance de son joueur, déterminant sur le terrain du Red Star en Coupe de France (2-2 a.p., 5-4 aux tirs au but) où il a marqué et délivré une passe décisive.

“C’est un joueur combatif, collectif et nous en avons besoin. Costaud. Il n’est pas que technique. Il n’est pas facile pour l’adversaire de le contenir car il a une palette technique importante et il s’entend bien avec Memphis Depay”, avait encore commenté Garcia.

Pour voir Lyon atteindre son objectif de retrouver la Ligue des champions, l’entente de ses deux joueurs majeurs sera évidemment essentielle. Et c’est Nantes, actuellement 19e et relégable, qui risque d’en faire les frais.