L1: Nice tient presque son premier de cordée avec le Brésilien Robson Bambu

Robson Bambu (g), défenseur brésilien de l’Athletico Paranaense, devant le milieu de terrain David, du club uruguayen de Penarol, dans un match de Copa Libertadores le 3 mars 2020 à Curitiba
/ © 2020 AFP

Le défenseur central brésilien international Robson Bambu, sous contrat avec l’Athletico Paranaense (1re division brésilienne) jusqu’en 2022, s’est soumis à la traditionnelle visite médicale, préalable indispensable à tout engagement, a confirmé mardi l’OGC Nice.

Sous réserve des résultats des examens médicaux, Robson Bambu, âgé de 22 ans (1m84) qui figurait sur les tablettes de l’OL, du Losc et l’AS Roma pourrait parapher dans la semaine un contrat de cinq ans sans clause de valorisation selon des sources proches du club dans le cadre d’un transfert dont les modalités ne sont pas précisées.

Le rachat des deux dernières années du contrat avec Paranaense du jeune défenseur sud-américain formé à Santos s’élèverait à 8 millions d’euros, selon plusieurs sources proches des deux clubs et de médias brésiliens.

D’ici la reprise de l’entraînement, le 15 juin, Bambu observera quatorze jours de confinement en raison de la pandémie de Covid-19, tout comme Dante, son compatriote et capitaine de l’équipe niçoise, rentré plus tôt du Brésil à cet effet.

Un autre défenseur, le Grec Konstantinos Tsimikas, âgé de 24 ans et évoluant à l’Olympiakos (contrat jusqu’en 2022), figurerait en bonne place sur les tablettes du club niçois à la recherche, il est vrai depuis un certain temps, d’un latéral gauche.

L’international (3 sélections) qui aurait été supervisé en septembre par l’OL et qui avait été proposé, il y a quelques mois, à l’OM, serait assez proche de la Côte d’Azur, ce que dément, Julien Fournier, le directeur football de Nice.