L1: Nice se fait surprendre, Bordeaux et Petkovic coulent à Reims

Andy Delort dominé au duel par le défenseur de Clermont Alidu Seidu, symbole de l’OGC Nice battu à l’Allianz Riviera, le 6 février 2022
/ © 2022 AFP

Nice a été surpris à domicile par Clermont (1-0) et a perdu de précieux points dans la course au podium, tandis que Bordeaux a sombré à Reims (5-0), fragilisant son entraîneur Vladimir Petkovic, dimanche lors de la 23e journée de Ligue 1.

Après cinq victoires de suite en Championnat, les Aiglons ont subi une défaite inattendue devant leur public, cueillis par un but d’Elbasan Rashani (77e). Le Gym ne peut que constater les dégâts à l’Allianz Riviera, où il a déjà perdu contre Strasbourg, Metz et Montpellier cette saison, des résultats indignes d’un candidat à la Ligue des champions.

Au classement, Nice reste troisième avec 42 points mais manque l’occasion de doubler Marseille (43 pts), vainqueur vendredi d’Angers (5-2).

Mais plus que la situation comptable, c’est le manque de régularité niçois qui pose problème, six jours après avoir pourtant éliminé le Paris SG de la Coupe de France aux tirs au but, et trois jours avant de recevoir l’OM dans cette épreuve, en quart de finale.

En Ligue 1, l’équipe entraînée par Christophe Galtier commence à regarder dans le rétroviseur, où Strasbourg, vainqueur de Nantes (1-0), s’approche à quatre longueurs. Monaco est à six unités après sa victoire contre Lyon samedi (2-0).

Entre Alsaciens et Monégasques, le Stade rennais (5e, 37 pts) s’est fait une place en remportant le derby breton contre Brest (2-0). Gaëtan Laborde a débloqué le compteur à la 20e minute, après un service lumineux de Lovro Majer, au coeur d’une première période largement dominée par les hommes de Bruno Genesio. Martin Terrier a terminé le travail (90e)

Les Rennais s’offrent une deuxième victoire en 2022 et relèvent doucement la tête, avant de se rendre à Paris vendredi.

Lorient gagne enfin

Dans les tréfonds du classement, Troyes et Metz ont fait match nul (0-0) et les Girondins de Bordeaux ont vécu une journée noire en Champagne, encaissant cinq buts face aux Rémois, impitoyables pour l’équipe de Petkovic, entraîneur plus que jamais en sursis.

Le technicien suisse avait sauvé sa tête fin janvier après la victoire contre Strasbourg (4-3), et des recrues hivernales devaient lui donner de nouveaux arguments pour le maintien.

Mais la déroute de dimanche complique très sérieusement l’avenir de l’ancien sélectionneur de la Suisse, dont l’équipe est désormais 19e (20 pts) avec une défense catastrophique, qui a encaissé 58 buts cette saison, soit 14 de plus que la 19e défense de L1, Saint-Etienne.

“Je n’ai pas eu de discussions (avec le club). Pour le moment, je suis juste déçu et mon objectif est de préparer le prochain match”, a évacué Petkovic, interrogé sur son futur.

Un peu plus tôt dans l’après-midi, Lorient a signé son premier succès depuis le mois de septembre, contre Lens (2-0), mettant fin à 15 matches sans victoire pour sortir de la zone rouge (17e, 20 pts).

L’entraîneur Christophe Pélissier peut se satisfaire de réels motifs d’espoir, avec les buts inscrits par une jeune pousse, Sambou Soumano (21 ans), et par une nouvelle recrue, Ibrahima Koné.

Ce succès fait glisser Saint-Etienne au dernier rang. Les Verts avaient brièvement quitté leur 20e place samedi après leur victoire prometteuse contre Montpellier (3-1), mais ils termineront le week-end au dernier rang.

La 23e journée se poursuit dimanche avec le choc Lille-Paris SG, entre les deux derniers champions de France.