L1: Neymar, opération remise en forme à Nantes

L’attaquant brésilien du Paris Saint-Germain Neymar tente de dribbler le défenseur autrichien du Real Madrid, David Alaba, lors de leur 8e de finale aller de la Ligue des Champions, le 15 février 2022 au Parc des Princes
Par Remi BOUVERESSE / © 2022 AFP

Revoilà Neymar: le Brésilien est attendu comme titulaire samedi à Nantes en Ligue 1 (21h00), une première depuis fin novembre et un petit événement dans la saison du Paris SG, qui a besoin que l’attaquant reprenne le rythme avant les échéances européennes du printemps.

Les fulgurances du N.10 ont beaucoup manqué au leader du Championnat, qui a enchaîné les performances mitigées jusqu’à son succès contre le Real Madrid mardi (1-0)… avec le retour de “Ney” sur le terrain.

L’attaquant a joué les vingt dernières minutes, le temps de rappeler que son immense talent était toujours là. Dès son premier ballon, il a tenté de fixer quatre Madrilènes, provoquant une faute.

Servi par Lionel Messi, il a aussi eu sa chance pour marquer. C’est finalement Kylian Mbappé qui a débloqué la situation sur un exploit individuel… après une dernière passe signée Neymar.

Son entorse de la cheville gauche, le 28 novembre à Saint-Etienne (3-1) en Championnat, ne semble plus qu’être un mauvais souvenir.

“La magie de Neymar est plus qu’évidente. C’est un joueur qui génère des situations inattendues. Quand il est à son meilleur niveau physique, il est capable de transmettre”, a expliqué son entraîneur Mauricio Pochettino à la radio espagnole Cadena Ser.

Durant sa convalescence, “Ney” a fait profil bas, à l’opposé de ses sorties aux hivers 2018 et 2019, entre virée au carnaval de Rio et grandioses fêtes d’anniversaire, qui lui ont collé une image de star au physique fragile qui ne prenait pas soin de son corps.

Tout juste a-t-il fait la une lors de la sortie d’un documentaire à sa gloire sur la plateforme de streaming Netflix, et en se prenant en photo avec le rappeur américain Kanye West, en visite à Paris.

L’année de Neymar ?

Neymar, qui a eu 30 ans le 5 février, aborde une partie cruciale de sa carrière: sa fenêtre d’opportunité se rétrécit pour gagner un premier Ballon d’Or, qui couronnerait son talent hors du commun.

Entre l’arrivée au pouvoir de la nouvelle génération, incarnée par Kylian Mbappé, et la vieille garde toujours en place (Messi-Ronaldo), “Ney” n’a sans doute qu’une poignée de saisons pour s’illustrer. Cette année pourrait être la sienne, tant le PSG figure parmi les favoris pour remporter la Ligue des champions, et le Brésil pour gagner le Mondial-2022 au Qatar.

Pour sa première mission, les trois prochaines semaines seront importantes pour roder les automatismes d’une “MNM” qui n’a que peu de temps de jeu ensemble, en raison des nombreuses absences de chacun.

Avec Messi et Mbappé, l’entente semble prometteuse sur le papier. “On n’a pas beaucoup joué ensemble. Mais avec ce type de joueurs, pas besoin de beaucoup de temps. +Ney+ a apporté un souffle différent quand il est entré. On va essayer de le mettre dans les meilleures conditions”, a déclaré Mbappé mardi.

Mais des trois, “Ney” et celui qui affiche les plus mauvaises statistiques, avec trois petits buts en quatorze rencontres. Cela laisse une marge de progression évidente pour le PSG, dont les deux dernières épopées en C1 (finale en 2020 et demies en 2021) doivent beaucoup à l’apport du Brésilien.

Mais avant de penser à l’Europe, c’est bien à la Beaujoire que le Brésilien doit venir se relancer.