L1: Neymar et Paqueta ont brillé ensemble

Neymar transforme un penalty obtenu contre Lyon et égalise pour le PSG au Parc des Princes, le 19 septembre 2021
Par Alexis HONTANG / © 2021 AFP

Jusqu’au but de l’Argentin Mauro Icardi, Paris SGLyon s’est joué sur un rythme de samba: les Brésiliens Neymar et Lucas Paqueta ont brillé avec un but chacun, dans un match équilibré que les Parisiens ont fini par remporter (2-1), dimanche.

Le Parc des Princes attendait beaucoup de la première à domicile de son nouveau chouchou, Lionel Messi, acclamé comme un roi lors de la présentation des équipes.

Mais deux Brésiliens, amis dans la vie, ont volé la vedette au génie de Rosario, dont le compteur reste bloqué à zéro sous ses nouvelles couleurs.

Le drapeau auriverde a été hissé avant la rencontre par Rai, invité d’honneur de la soirée, qui a eu le droit aux acclamations des supporters.

Neymar et Paqueta ont pris la relève, au cours de 90 minutes animées comme au carnaval, aussi bien en tribunes que sur le terrain.

Le Lyonnais a dégainé en premier (54e), à la réception d’un centre parfait de Karl Toko Ekambi.

Il a profité d’un oubli de la défense parisienne pour tromper Gianluigi Donnarumma, qui s’inclinait pour la première fois depuis son arrivée.

L’ancien Milanais a célébré son 3e but de la saison avec quelques pas de danse au point de corner.

“Paqueta est un grand joueur, il grandit à chaque match. Il peut être un grand joueur pour la sélection, c’est une star”, a assuré Neymar cet été.

Les deux milieux offensifs ont montré leur complicité durant la Copa America cet été, où la “Seleçao” a atteint la finale.

“Je suis heureux de pouvoir aider l’équipe et Neymar. Nous nous comprenons beaucoup”, a déclaré de son côté l’enfant de Rio.

Mais en juillet dernier, l’Argentine de Messi et Angel di Maria a mis un terme à leur rêve de titre continental (1-0).

Première pour Neymar

Trois mois plus tard, à Paris, les deux complices ont joué de malchance… laissant leurs rivaux du Brésil se partager l’affiche.

Car “Ney” a répondu au N.10 lyonnais, avec un penalty (62e) qu’il a lui-même provoqué.

Il s’agit du premier but de la saison pour le Parisien qui, jusque-là, connaissait un début de saison timide avec son club.

Lors de la première titularisation de la “MNM”, mercredi à Bruges en Ligue des champions (1-1), l’ancien Barcelonais a été le moins en verve. Il n’a même pas tiré une seule fois au but.

Face à l’OL, le trio offensif qui fait saliver l’Europe a montré un meilleur visage, y compris Neymar, mieux connecté à ses collègues.

L’ancien de Santos a notamment trouvé Messi d’une subtile talonnade (32e) mais le gardien lyonnais Anthony Lopes a gâché la conclusion, en détournant le tir de l’Argentin.

Mais à l’image de son équipe, les automatismes sont encore à travailler. “Ney” a ainsi percuté son coéquipier Thilo Kehrer alors qu’il s’ouvrait la voie du but lyonnais par ses dribbles (84e).

Lucas Paqueta a été remplacé peu de temps après (86e), après avoir contracté quelques crampes.

Le match allait se diriger vers un résultat nul logique jusqu’à ce qu’Icardi ne fasse basculer la balance du côté parisien dans le temps additionnel (90e+2). Le Brésil a brillé, mais l’Argentine a eu le dernier mot.