L1: Neymar et Mbappé portent Paris, Lille coince toujours

L’attaquant brésilien du Paris Saint-Germain, Neymar, est félicité par l’attaquant Kylian Mbappé, après son doublé contre Bordeaux, lors de la 13e journée de Ligue 1, le 6 novembre 2021 au Matmut Atlantique Stadium

/ © 2021 AFP

Le talent de Neymar, auteur d’un doublé à Bordeaux (3-2), et de Kylian Mbappé a évité au Paris SG un faux pas samedi lors d’une 13e journée de Ligue 1 où le champion Lille a enchaîné une quatrième rencontre sans victoire en Championnat, contre Angers (1-1).

L’entraîneur du PSG Mauricio Pochettino ne sortira pas forcément du week-end avec d’immenses certitudes sur son style de jeu, qu’il cherche toujours. Ni sur la capacité de son équipe à tenir le score, car Bordeaux a poussé jusqu’au bout grâce à des buts tardifs d’Alberth Elis et M’Baye Niang.

Mais le technicien pourra se satisfaire du regain de forme de sa star brésilienne, décriée ces dernières semaines, en net rebond depuis quelques jours.

Servi par deux fois par Kylian Mbappé, le “Ney” a porté Paris chez les Girondins, triplant d’un seul coup son nombre de réalisations en Ligue 1 cette saison, trois jours après le décevant match nul à Leipzig (2-2) en Ligue des champions.

Le meneur de jeu a adressé, par des mots tracés sous son maillot, un hommage à la chanteuse brésilienne Marilia Mendonça, tragiquement décédée à 26 ans dans un accident d’avion.

Sur le plan comptable, le PSG creuse l’écart en tête du classement avec cette 11e victoire en 13 matches: 34 points, c’est dix de plus que Lens, 2e et probant vainqueur de Troyes vendredi (4-0).

Mbappé, de son côté, ajoute un 6e but en L1 à sa saison et prend la tête du classement des passeurs décisifs avec 6 unités, juste avant de retrouver l’équipe de France lundi à Clairefontaine, quand Neymar s’envolera lui pour le Brésil et Lionel Messi, absent samedi sur blessure, pour l’Argentine.

Bordeaux reste 16e avec 12 points.

La soirée a également été marquée par des jets de projectiles émanant du parcage visiteurs en direction de joueurs bordelais. Des images régulièrement observées depuis le début de saison dans les stades de l’Hexagone, qui pourraient coûter des sanctions au club parisien.

Lille lâche des points

A Lille, les fans ressentent plus de colère que de bonheur. Le Losc a été accroché par Angers en fin de rencontre: un but d’Azzedine Ounahi à la 83e minute est venu étirer la mauvaise passe des champions de France, qui n’ont plus gagné en L1 depuis début octobre (2-0 contre Marseille).

L’occasion était pourtant belle de lancer enfin une série positive après la victoire 2-1 chez le Séville FC en C1 mardi, surtout lorsque Tiago Djalo a ouvert le score (28e) sur une action discutable en raison d’une position de hors jeucertes passivede Benjamin André sur l’action.

Mais Lille n’est plus aussi imprenable que la saison dernière et les hommes de Jocelyn Gourvennec manquent de confiance.

“On doit se mettre à l’abri, faire le break et mener au moins de deux buts, on ne le fait pas et ça coûte cher sur le plan comptable parce qu’on lâche des points”, a constaté l’entraîneur des Nordistes.

Gourvennec a bien compris l’urgence: Lille (16 pts) n’est que 12e, sept points devant la zone rouge.

Dimanche, un duel d’européens, Rennes-Lyon, viendra clôturer le week-end (21h00), tandis que Nice (3e) et Marseille (4e) lutteront à distance pour le podium, contre Montpellier (17h00) et devant Metz (13h00).