L1: Nantes sort de la zone de relégation en gagnant à Strasbourg

Le milieu de Strasbourg, Jean-Ricner Bellegarde (g), lutte pour le ballon avec le défenseur de Nantes, Dennis Appiah, lors du match de Ligue 1 à domicile, le 25 avril 2021
/ © 2021 AFP

Mené au score à la mi-temps, le FC Nantes a inversé la tendance pour remporter un succès capital (2-1) qui lui permet de quitter la zone de relégation , dimanche lors de la 34e journée de L1.

Sous les yeux de leur président Waldemar Kita, les Nantais ont d’abord réalisé une première période catastrophique, marquée par l’ouverture du score de Ludovic Ajorque (43e), avant de montrer un tout autre visage après la pause et d’inscrire deux buts par Jean-Charles Castelletto (53e) et Ludovic Blas (76e).

Les Canaris, qui restaient sur trois défaites et un nul, totalisent désormais 31 points et quittent l’avant-dernière place pour s’emparer de celle de barragiste au détriment de Nîmes, battu à Lens (2-1) et désormais relégable en raison d’une moins bonne différence de buts (-29 contre

17).

Cette victoire au mental pourrait marquer un tournant dans la lutte pour le maintien du FCN, qui a repris la main et dispose d’un calendrier moins compliqué que les Crocodiles, qui défieront notamment Lyon et Rennes lors des deux dernières journées.

Le RCSA a, lui, manqué l’occasion d’assurer son maintien et devra encore grappiller quelques points d’ici la fin de la saison pour l’obtenir. Scotchés au 15e rang, les hommes de Thierry Laurey n’ont plus que six longueurs d’avance sur les Nantais et les Nîmois.*

Lafont décisif

Dès le début du match, Strasbourg a mis la pression sur Nantes et Alban Lafont a notamment sauvé son équipe en détournant du bras gauche une frappe à bout portant d’Ajorque (27e) puis en repoussant un coup franc de Dimitri Liénard dévié par Blas (31e).

Juste avant la mi-temps, les Alsaciens ont été récompensés de leur domination en ouvrant le score: sur le flanc gauche Lionel Carole a délivré un superbe centre pour Ajorque, qui a conclu de la tête (1-0, 43e).

Au retour des vestiaires, les Canaris, qui n’avaient pas tenté le moindre tir en première période, se sont enfin réveillés et après une frappe enroulée de Pedro Chirivella détournée par Matz Sels (52e), ils ont égalisé de la tête par Castelleto sur un corner d’Imran Louza (1-1, 53e).

Randal Kolo Muani a ensuite mis à contribution le gardien strasbourgeois sur deux centres dangereux devant le but (60e, 64e). Entre-temps, Lafont avait encore été décisif en repoussant une frappe de Jean-Eudes Aholou (59e).

Nantes a finalement réussi à prendre l’avantage à l’issue d’un contre éclair: après avoir capté un corner strasbourgeois, le portier du FCN a lancé Chirivella, qui a glissé le ballon à Moses Simon, dont le centre a été poussé au fond par Blas (1-2, 76e).