L1: Montpellier-Troyes, prévu dimanche, reporté en raison de cas de Covid-19

Le Troyen Xavier Chavalerin et le Montpelliérain Stephy Mavididi à la lutte pour le ballon au Stade de L’Aube, le 19 septembre 2021, ont vu leur match retour reporté
/ © 2022 AFP

Le match entre Montpellier et Troyes, initialement prévu dimanche pour la 20e journée de Ligue 1, a été reporté en raison des nombreuses contaminations au Covid-19 côté troyen, a annoncé vendredi la Ligue de football professionnel (LFP).

Le club champenois a annoncé jeudi qu’il comptait 13 cas “avérés” au sein de son effectif. Il s’agit de la troisième rencontre du week-end décalée pour raisons sanitaires, après AngersSaint-Etienne et LilleLorient. Sa date de reprogrammation n’a pas encore été arrêtée.

Le protocole médical de la LFP permet la reprogrammation d’un match quand l’une des deux équipes ne peut aligner 20 joueurs aptes, dont un gardien, parmi une liste officielle de 30 noms, soit à partir de 11 cas positifs.

La recrudescence de la pandémie, provoquée par la variant Omicron, plus transmissible, a également chamboulé la reprise en Ligue 2, où trois affiches prévues samedi ont fait l’objet d’un report: CaenNiort, DunkerqueParis FC et AmiensAC Ajaccio.

En L1, des doutes ont aussi longtemps entouré la tenue de l’affiche entre Bordeaux et Marseille, vendredi (21h00), en raison d’un “cluster” constaté au sein du club girondin durant les fêtes de fin d’année.

Après l’annonce de nouvelles mesures gouvernementales, la LFP a adapté mardi son protocole médical, qui impose désormais un test à tous les joueurs, même vaccinés, 48 heures avant chaque rencontre, mais réduit la durée de l’isolement pour les joueurs vaccinés de 10 à 7 jours, voire 5 en cas de nouveau test négatif.

D’autres compétitions sont perturbées par le Covid-19 en Europe, avec par exemple déjà 18 matches de Premier League reportés au cours des dernières semaines en Angleterre, tout comme la demi-finale de Coupe de la Ligue anglaise entre Liverpool et Arsenal, initialement prévue jeudi.