L1: Montpellier recolle au peloton de tête en simposant à Lens

Le défenseur portugais Pedro Mendes (d) marque le deuxième but pour Montpellier lors du match de Ligue 1 à Lens, le 12 décembre 2020
/ © 2020 AFP

Montpellier a enregistré un précieux succès sur la pelouse de Lens (3-2) qui lui permet de recoller au peloton de tête, samedi à l’issue d’une rencontre très plaisante de la 14e journée de Ligue 1.

Une semaine après leur défaite à la Mosson face au Paris SG (1-3), les Héraultais ont repris leur marche en avant sur la pelouse de Bollaert et confirmé leurs ambitions dans la lutte pour les places européennes.

Le MHSC l’a emporté grâce à des buts de Stephy Mavididi (16e), Pedro Mendes (25e) et Gaëtan Laborde (69e), tandis que le RCL avait réussi à recoller provisoirement grâce à un but de Jonas Omlin contre son camp (36e) et un penalty de Gaël Kakuta (50e).

Avec cette quatrième victoire à l’extérieur d’affilée, les joueurs de Michel Der Zakarian remontent au cinquième rang avec 26 points, à respectivement une et deux longueurs de Marseille et Paris, les deux premiers.

Les Artésiens, qui restaient sur un joli succès à Rennes, conservent leur huitième place avec 21 unités au compteur après avoir manqué une belle occasion de se rapprocher du podium.

Après un début de match équilibré, la première occasion a été en faveur de Lens: trouvé dans la surface par Issiaga Sylla, Florian Sotoca n’appuie pas assez sa reprise de volée qui a été captée facilement par Omlin (12e).

Montpellier n’a pas tardé à répondre et a fait preuve d’efficacité en ouvrant le score: après une relance contrée de Loïc Badé, Andy Delort a délivré un subtil centre de l’extérieur du pied pour Mavididi, qui a marqué de la tête (0-1, 16e).

Et alors que les Lensois tentaient de réagir, les Montpelliérains ont enfoncé le clou: sur un coup franc de Téji Savanier, Jean-Louis Leca a manqué son dégagement des poings et le ballon a rebondi sur le genou de Mendes, tout heureux de doubler la mise (0-2, 26e).

Omlin malheureux puis décisif

Déboussolés, les Sang et Or, qui évoluaient exceptionnellement en noir et vert en l’honneur de la Sainte Barbe, patronne des mineurs, ont alors bénéficié de beaucoup de réussite: servi devant la surface, Fofana a décoché une frappe puissante qui a été s’écraser sur le poteau droit, avant de rebondir sur le dos du gardien héraultais Omlin (1-2, 36e).

Revigoré, le RCL a poussé pour égaliser et n’est pas passé loin de le faire juste avant la pause sur une frappe de Badé, monté aux avants-postes (45e). Finalement, les Artésiens y sont parvenus peu après la pause sur un penalty obtenu par Fofana et transformé par Kakuta (2-2, 50e).

Arnaud Kalimuendo s’est ensuite procuré deux occasions, une reprise qui a flirté avec la lucarne (53e) et un face à face où il a préféré servir Sotoca plutôt que frapper (56e).

Le MHSC a fini par se réveiller et Laborde a mis Leca à contribution sur une tête piquée (63e). La deuxième tentative a été la bonne pour l’attaquant occitan, qui a redonné l’avantage aux Héraultais en reprenant, toujours de la tête, un corner de Florent Mollet (2-3, 69e).

Malgré deux dernières occasions de Kakuta, qui n’a pas cadré sa reprise (80e), et Igniatus Ganago, dont la demi-volée a été repoussée magistralement par un Omlin décisif (86e), Montpellier n’a pas craqué et a réussi à conserver son avantage.