L1: Montpellier encore freiné à Brest

Romain Philippoteaux inscrit un but pour Brest contre Montpellier, le 20 décembre 2020 au stade Francis-Le Blé
/ © 2020 AFP

Défait mercredi face à Metz, Montpellier a encore été ralenti dimanche en Ligue 1 à Brest, où l’équipe héraultaise n’a décroché qu’un match nul (2-2) grâce à Andy Delort, passeur puis buteur, stagnant au pied du podium.

Les hommes de Michel Der Zakarian, qui restaient sur quatre victoires de rang à l’extérieur, conservent cependant leur 5e place provisoire (27 pts) au classement de la Ligue 1 lors de cette 16e journée, avant la réception mercredi de Lille pour un choc d’ambitieux.

Une défaite mercredi contre les Messins (2-0), un nul dimanche: cela fait seulement un point pris sur six possibles pour le MHSC, qui semble marquer le pas.

Toujours aussi combatifs, les Brestois échouent pour leur part à basculer dans la première partie du tableau, après avoir vu Irvin Cardona manquer la balle de match dans les derniers instants, comme mercredi à Lyon (2-2).

Sous un vent froid, le match a commencé sur un rythme inhabituellement tranquille pour les deux équipes qui, avant cette journée, avaient marqué ou encaissé le plus de buts cette saison: un total de 100 sur les 15 premiers matches des deux équipes (52 du côté de Brest, 48 du côté de Montpellier), soit une moyenne de 3,3 buts par match.

Malgré un feu d’artifice tiré derrière les tribunes par des supporters brestois, qui a très brièvement arrêté le match juste après le coup d’envoi, les occasions sont restées pauvres de part et d’autres.

Cardona rate la balle de match

Le jeu s’est animé avec l’ouverture du score pour Montpellier, grâce à une tête décroisée de Gaëtan Laborde, qui avait passé une saison compliquée à Brest (2014-2015), sur un magnifique centre tendu d’Andy Delort (0-1, 45e+1).

Les Brestois ont alors accentué la pression, avec une frappe puis une tête pas assez appuyées de Steve Mounié, l’attaquant brestois formé et révélé à Montpellier, trouvé par deux fois au point de penalty.

Sur un centre de Romain Perraud, remis de la tête par Mounié, Romain Philippoteaux est alors parvenu à pivoter pour frapper sous la barre transversale et inscrire son premier but sous le maillot brestois (1-1, 58e).

Repartis aussitôt à l’attaque, les Brestois, sauvés par un montant pour la 17e fois de la saison sur une tête de Delort (75e)

ont pris l’avantage avec une frappe de Brendan Chardonnet, laissé seul au deuxième poteau sur un corner de Romain Faivre (2-1, 79e).

Mais Montpellier a continué à presser et a vu ses efforts récompensés par une frappe enroulée du droit de Delort (2-2, 81e).

Et si les hommes de Der Zakarian, pressés par leur coach, ont bien cherché à continuer sur leur lancée, c’est Cardona qui a eu la balle du hold-up à la dernière minute. Lancé seul dans le dos de la défense, il a frappé à côté.