L1: Montpellier attire dans ses filets l’ex-défenseur des Bleus Mamadou Sakho

Mamadou Sakho, avec Palace, devance Aleksandar Mitrovic lors du derby londonien contre Fulham à Selhurst Park, le 2 février 2019
/ © 2021 AFP

Montpellier a annoncé mardi la signature de l’ex-défenseur des Bleus (29 capes), du PSG et de Liverpool Mamadou Sakho, qui évoluait depuis 2016 à Crystal Palace, dans le championnat anglais.

Sakho, âgé de 31 ans, revient en France après huit ans passés en Angleterre où il a porté tour à tour le maillot de Liverpool (2013-2016) et de Crystal Palace (en prêt à partir de 2016, puis transféré). Il était en fin de contrat avec les Eagles. Selon Le Midi Libre et L’Equipe, la durée du contrat serait de trois ans.

“Je suis très heureux de revenir en France avec un super projet tel que celui de Montpellier. On a beaucoup discuté avec les dirigeants, le projet est génial et m’a séduit, avec beaucoup de jeunes et de bons joueurs”, s’est réjoui Sakho sur le site internet de Montpellier.

Le solide gaucher (1,87 m), qui a fait des débuts précoces au PSG, devenant à 17 ans et 8 mois le plus jeune capitaine du club dans une rencontre face à Valenciennes, a rejoint l’Angleterre en 2013, juste après le premier titre de champion de France du PSG sous la bannière de QSI. La direction du club comptait alors davantage sur les Brésiliens Thiago Silva ou Alex.

Le défenseur axial a surtout marqué les esprits à l’occasion du match de barrage renversant face à l’Ukraine, qualificatif pour le Mondial au Brésil en 2014. Auteur d’un doublé lors du retour au Stade de France (3-0), il avait permis à l’équipe de France d’effacer l’échec à Kiev (2-0) quatre jours plus tôt et de prolonger le renouveau des Bleus.

A Montpellier, Mamadou Sakho aura la lourde tâche d’assumer la succession du vétéran Vitorino Hilton, qui a pris sa retraite à l’âge de 43 ans, et Daniel Congré, au contrat non-renouvelé et recruté par Dijon.

Fort de sa longue expérience et de sa force mentale, il est promis à tenir un rôle de cadre dans une défense recomposée au côté du jeune Brésilien Matheus Thuler, prêté par Flamengo.

“Il nous apportera son expérience, son envie et du panache”, a salué sur le site du club le président Laurent Nicollin: “J’espère qu’il fera partie de ces leaders qui pourront encadrer nos jeunes pour les faire progresser”.

L’ancien international, qui n’est plus apparu avec les Bleus depuis novembre 2018, est la troisième recrue de Montpellier après l’arrivée du milieu de terrain Léo Leroy (Châteauroux) et le prêt de Thuler.